Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Elections en RDC : l'UDPS désigne son président et potentiel candidat

Elections en RDC : l'UDPS désigne son président et potentiel candidat

République démocratique du Congo

<p><strong>Le parti historique d’opposition Union pour la démocratie et le progrès social (<span class="caps">UDPS</span>) a ouvert vendredi son congrès  pour désigner son nouveau président et potentiel candidat à la présidentielle du 23 décembre en République démocratique du Congo.</strong></p> <p>Parmi quatre candidats, le fils du fondateur, Félix Tshisekedi, est favori pour succéder à son père, l’ex-candidat à la présidentielle de 2011 et ex-Premier ministre Étienne Tshisekedi, décédé à Bruxelles le 1er février 2017.</p> <p>“Le parti ne peut pas se transformer en un patrimoine familial ou en un bien pour un groupe d’amis”, a prévenu le président par intérim Jean-Marc Kabund dans son discours d’ouverture des travaux qui doivent se clôturer samedi.</p> <p>“L’<span class="caps">UDPS</span> n’est ni à vendre, ni à hypothéquer”, estimant que ceux qui ont trahi la ligne du parti ont étalé “une image lamentable et médiocre”, a-t-il indiqué dans une allusion au Premier ministre Bruno Tshibala, qui revendique également l‘étiquette <span class="caps">UDPS</span>.</p> <p>Félix Tshisekedi est une des deux figures les plus populaires de l’opposition au régime du président Joseph Kabila, avec l’opposant en exil Moïse Katumbi.</p> <p>Moïse Katumbi obtiendrait 24% des voix et Félix Tshisekedi 13%, d’après un sondage présenté vendredi par le Groupe d‘études sur le Congo (<span class="caps">GEC</span>) et le Bureau d‘études, de recherches et de Consulting International (<span class="caps">BERCI</span>, tenu par des proches du porte-parole de Moïse Katumbi).</p> <p>Les sondeurs estiment cependant que l’opposition doit “surmonter les différences internes et les égos” pour l’emporter dans une élection présidentielle à un tour.</p> <p>Moïse Katumbi a fait acte de candidature en rassemblant ses soutiens mi-mars en Afrique du Sud, mais ne peut revenir en <span class="caps">RDC</span> sans risquer d’aller en prison.</p> <p>Félix Tshisekedi ne s’est pas rallié à M. Katumbi et s’est affiché à Kinshasa avec d’autres opposants dont Vital Kamerhe.</p> <p>Créée en 1982 au plus fort de la dictature de l’ex président Joseph-Désiré Mobutu, l’<span class="caps">UDPS</span> a connu de nombreuses divisions dans son histoire. Ce parti s’est opposé à tous les régimes successifs en <span class="caps">RDC</span>.</p> <p><strong><span class="caps">AFP</span></strong></p>

Le parti ne peut pas se transformer en un patrimoine familial ou en un bien pour un groupe d'amis

Voir plus