Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Congo : les acteurs culturels appelés à soutenir le musicien Doudou Copa incarcéré en France

Congo : les acteurs culturels appelés à soutenir le musicien Doudou Copa incarcéré en France

Congo

Arrêté en décembre dernier, Doudou Copa purge une peine de dix mois d’emprisonnement ferme en France pour « violence conjugale ». Son ancien producteur invite les acteurs du showbiz à plus de solidarité avec le musicien.

De part et d’autre du fleuve du Congo, lorsqu’un musicien ne fait plus d’apparitions publiques, on déduit sans réfléchir qu’il est au maquis. C’est-à-dire interné quelque part pour préparer un nouvel album. Mais, pour Doudou Copa, c’est autre chose. Il est incarcéré en France depuis le 14 décembre dernier.

Et pourtant, au commencement était une prison de dix mois avec sursis parce que reconnu coupable d’avoir violenté sa conjointe en 2010. N’ayant pas répondu aux multiples convocations de la justice, il est arrêté dès son arrivée à Paris et la justice française alourdit la sanction en le condamnant à dix mois d’emprisonnement ferme. Une pénible épreuve que Bienvenu Dominique Elenga (le nom de Doudou à l’Etat-civil) a du mal à vivre.

L’ancien producteur congolais Eddy Fleury Ngombé lance ainsi « un appel à soutien » pour l’ancien sociétaire du célèbre orchestre Extra Musica qu’il intègre en 1995. « Doudou Copa a besoin du soutien des autorités, de la solidarité des grands décideurs économiques. Je constate que le silence est assourdissant ! Je croyais que la communauté culturelle et les mécènes savaient, à leur tour, honorer nos artistes. Quand je vois Doudou Copa faire des panégyriques et les dédicaces, j’avais franchement espéré plus de solidarité. C’est le moment de réchauffer son cœur, sa maison et surtout de l’aider à continuer à faire ce qu’il sait faire le mieux : la musique », explique Fleury Ngombé qui dit agir avec l’aimable autorisation du quadragénaire natif d’Owando dans la région de la Cuvette au nord du Congo.

Dure dure est la loi !

Suite à une brouille avec d’autres musiciens d’Extra Musica dont le responsable Roga Roga, Doudou Copa quitte le groupe en 2004 et entame une carrière solo à partir de 2005. Une carrière qu’il démarre sur les chapeaux de roues avec « Échafaudage », cet album qui fait mouche aussi bien à Brazzaville qu‘à Kinshasa grâce à des chansons comme « L’or noir » ou « Échafaudage ».

Il compte dans sa discographie près de cinq albums dont le dernier « Posso » sorti en 2016. Des œuvres axées essentiellement sur l’amour. Un thème qu’il magnifie en faisant parler son cœur, avec le même lyrisme que celui de Koffi Olomidé, Tabu Ley Ismael ou Lô.

Mais, Dominique Elenga n’est pas le premier et certainement pas le dernier musicien à avoir des démêlés avec la justice française. En 2012, Koffi Olomidé avait été inculpé en France pour viols et séquestrations.

Voir plus