Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Élection en Égypte : le dépouillement des bulletins se poursuit

Élection en Égypte : le dépouillement des bulletins se poursuit

Egypte

Les opérations de dépouillement se poursuivent en Égypte, au lendemain de la fermeture des bureaux de vote.

Après trois jours d’un scrutin présidentiel qui permettra au président Abdel Fattah al-Sisi de briguer un second mandat, faute d’adversaires crédibles.

Élu en 2014 avec 96,9 % des voix, M. Sissi, 63 ans, avait pour seul adversaire Moussa Mostafa Moussa, 65 ans, le chef du parti libéral Al Ghad, méconnu du grand public et partisan affiché du régime.

Les bureaux de vote ont fermé mercredi à 22H00 locales, 20H00 GM, après une courte prolongation d’une heure. Et aucun chiffre officiel sur la participation n’avait été publié à la clôture du scrutin.

Le principal enjeu de cette élection est le taux de participation des électeurs. Malgré une certaine affluence, lundi, à l’ouverture du scrutin, la fréquentation des bureaux de vote était en baisse mardi et mercredi.

Dans ce contexte, le pouvoir redoute surtout un taux d’abstention élevé, susceptible de décrédibiliser l‘élection.

Les abstentionnistes seront ainsi sanctionnés, a annoncé mercredi l’Autorité nationale des élections.

“Ce n’est pas quelque chose de nouveau”, a insisté M. Chérif, évoquant une loi punissant d’une amende de 28, 39 dollars américains (maximum) (22 euros) “tous ceux qui, sans excuse, ne votent pas”.

À la présidentielle de 2014, le taux de participation avait atteint les 37 % après deux jours de scrutin, puis 47,5 % après une prolongation d’une journée.

Les résultats officiels seront proclamés le 2 avril. Mais des estimations partielles devraient être publiées dans les prochaines heures par la presse locale.

Voir plus