Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Côte d'Ivoire – présidentielle de 2020 : Mamadou Koulibaly, premier candidat officiel

Côte d'Ivoire – présidentielle de 2020 : Mamadou Koulibaly, premier candidat officiel

Côte d'Ivoire

La Côte d’Ivoire ira aux urnes en 2020 pour se choisir un président de la République. Jusqu‘à récemment, aucun candidat ne s‘était déclaré officiellement. Jusqu‘à ce que Mamadou Koulibaly, proche de l’ancien président Laurent Gbagbo, dévoile son intention de prétendre au fauteuil suprême.

Mamadou Koulibaly vient de briser le silence sur ses intentions présidentielles, devenant ainsi le premier candidat officiel de la présidentielle ivoirienne, qui se tiendra dans un peu plus de deux ans. L’homme a été investi candidat ce samedi par LIDER (Liberté et démocratie pour la République), son parti politique, au cours du troisième congrès de ladite formation politique.

« J’assumerai pleinement la mission que vous me confiez. Et je me battrai pour faire que les conditions soient remplies pour que cette candidature se réalise et pour que nous puissions gagner cette élection présidentielle de 2020. Je le ferai avec détermination, avec enthousiasme, je le ferai avec amour, je le ferai avec passion, je le ferai avec conviction comme d’ailleurs tout ce que je fais », a fait entendre le candidat Koulibaly, lors de son discours adressé à ses militants présents au congrès.

J’assumerai pleinement la mission que vous me confiez.

Poursuivant dans sa lancée, le premier candidat déclaré a aussi promis « un régime parlementaire qui permet au peuple de Côte d’Ivoire de contrôler leurs hommes politiques ».

Mamadou Koulibaly, candidat dérangeant ?

Ministre du Budget, puis de l’Économie et des Finances du gouvernement de transition sous Laurent Gbagbo, l’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne et ex-membre du FPI (Front populaire ivoirien, anciennement pouvoir) est connu pour sa froideur en termes de prise de parole, mais aussi et surtout, pour son hostilité envers la France, l’ancienne puissance coloniale. Il est aussi fermement opposé au franc CFA, qu’il considère comme étant l’un des vestiges de la colonisation française en Afrique.

Mais, selon des indiscrétions, LIDER (créé par monsieur Koulibaly en 2011 après la chute de Laurent Gbagbo) souffre de dissensions en son sein.

Déjà en 2015, le diplômé en sciences économiques (il a obtenu son agrégation à l‘âge de 30 ans) se présentait contre l’actuel président, Alassane Dramane Ouattara, dans le cadre de la présidentielle. La suite est connue de tous.

L’enseignant-chercheur s’oppose également à la formation de l’actuelle CEI (Commission électorale indépendante, chargée d’organiser les élections en Côte d’Ivoire), dont il réclame la refonte. La CEI a en effet mauvaise presse auprès de l’opposition ivoirienne, qui la présente comme étant une caisse de résonnance du RDR (Rassemblement des républicains, du président Ouattara).

Voir plus