Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Kenya : Odinga réaffirme son engagement pour l'unité nationale

Kenya : Odinga réaffirme son engagement pour l'unité nationale

Kenya

Raila Odinga tient à faire équipe avec Uhuru Kenyatta pour consolider la paix et l’unité nationale dans le pays. Mais, une vision perçue comme une trahison par certains de ses partisans.

“Certains disent que Raila est venu diviser Jubilee, alors que d’autres pensent que je les ai abandonnés à la NASA. C’est naturel, les gens ont droit à leurs différentes interprétations. Dites-nous d’où nous venons, où nous sommes et ce que nous voulons faire “, a déclaré hier Raila Odinga, au sortir d’une messe religieuse à Ongata Rongai, à 17 km de Nairobi.

Des propos qui résument l’ambiance qui prévaut en ce moment au sein de la coalition NASA de l’opposition conduite par Odinga. On semble opposé au rapprochement d’Odinga de Kenyatta.

Nous voulons réparer le Kenya et construire un nouveau pays où l'appartenance ethnique ne sera pas une malédiction

Il y a quelques mois, Uhuru Kenyatta et Raila Odinga ont déployé publiquement, la haine qu’ils avaient l’un pour l’autre. Si bien que selon des ONG, les violences électorales ont fait plusieurs dizaines de morts entre août et décembre 2017. Des observateurs ont même redouté la résurgence des violences post-électorales de 2007 qui avaient coûté la vie plus de 1000 personnes. Le spectre de l’embrasement planait ainsi de nouveau dans le ciel kényan.

Si certains de leurs partisans restent marqués par ces rapports conflictuels, les deux géants de la politique au Kenya veulent se dépasser pour construire la paix et l’unité nationale. “Les Kényans sont divisés. Il est temps pour nous de prendre date avec l’histoire. Nous voulons réparer le Kenya et construire un nouveau pays où l’appartenance ethnique ne sera pas une malédiction”, a ajouté Raila Odinga.

Selon des sources proches, Kenyatta et Odinga seraient sur le point d’effectuer une tournée nationale pour promouvoir la paix et l’unité, tout en exhortant les Kenyans à abandonner la politique et à se concentrer sur le développement.

Mais, si ce rapprochement est salué presque partout dans le monde, il est cependant loin d‘être sans conséquence. Notamment sur le plan politique. On pourrait assister à une refonte du paysage politique, car il est fort possible que des déçus de cette union « pour le Kenya » quittent la NASA ou Jubilee pour créer leurs propres partis politiques avec toujours les mêmes idéologies extrémistes.

Quoi qu’il advienne, c’est le Kenya qui devrait bientôt profiter des royalties de la paix et l’unité. Ces deux matières premières sans lesquelles aucun développement n’est possible meme si l’on est assis sur un scandale géologique comme la RDC non loin de là.

Voir plus