Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Côte d'Ivoire-sénatoriales : écrasante victoire de la coalition malgré quelques surprises

Côte d'Ivoire-sénatoriales : écrasante victoire de la coalition malgré quelques surprises

Côte d'Ivoire

Victoire écrasante de la coalition au pouvoir Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) aux élections sénatoriales de samedi.

Des sénatoriales, les toutes premières dans l’histoire de la Côte d’Ivoire tenues en l’absence de l’opposition qui a boycotté le scrutin.

Le RHDP a remporté 50 des 66 sièges en jeu, selon la Commission électorale indépendante (CEI).

Il n'y a que l'air qu'on respire qui est gratuit. On a besoin de ce Sénat qui va représenter les élus" et les collectivités locales, estime quant à lui Felicien Legré, conseiller municipal de Bingerville, membre de la coalition présidentielle.

Un scrutin critiqué par l’opposition et la société civile qui ont demandé son report, soulignant notamment qu’il aurait été plus juste de tenir l‘élection de ce premier Sénat après les élections locales qui doivent avoir lieu cette année également, à une date qui reste encore à fixer. 

L’opposition demande surtout une réforme de la CEI, qu’elle accuse d‘être en faveur du pouvoir, avant toute élection et surtout avant la présidentielle de 2020. Elle accuse le président Alassane Ouattara d’avoir succombé au “clientélisme” en créant ce Sénat qui, selon elle, sera “budgétivore”.

L’issue générale ne faisait pas de doute avec des listes du RHDP face à des indépendants. 

Une grosse surprise est toutefois venue de Bouaké, fief traditionnel du pouvoir et ancienne capitale de la rébellion qui soutenait le président Alassane Ouattara.

Le RHDP y a été battu par la liste des indépendants qui récolte 157 voix contre 105. 

Le pouvoir paie sans doute là son incapacité à régler le problème des fréquentes mutineries récurrentes dans l’armée qui ont secoué le pays en 2017 et dont Bouaké était l‘épicentre.

La coalition a aussi été battue dans une autre circonscription hautement symbolique, celle de Yamoussoukro, la capitale administrative, patrie de l’ancien président Felix Houphouet-Boigny dont le RHDP se réclame.  

Le Sénat a été créé par la nouvelle Constitution de 2016, et approuvée par référendum.

Les conseillers municipaux et régionaux des actuelles mairies et régions ainsi que les députés qui constituent le collège électoral ont pris part à ce scrutin au suffrage universel indirect qui s’est tenu dans chacune des 31 régions et 197 communes du pays.

Le président Alassane Ouattara doit encore nommer 33 autres sénateurs.

Voir plus