Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : quand les soins esthétiques exposent les clients au VIH

RDC : quand les soins esthétiques exposent les clients au VIH

République démocratique du Congo

Pour gagner leurs vies, des jeunes amateurs en manucure et pédicure, n’hésitent pas à parcourir la ville de Kinshasa à la recherche de potentiels clients.

Dans leur quête du gain, ces jeunes esthéticiens utilisent très souvent du matériel qui exposent leurs clients à des risques de contamination notamment le VIH SIDA.

Sous couvert de l’anonymat, une cliente, contaminée lors d’un nettoyage des ongles a tenu à témoigner des risques que comportent les soins de manucure pédicure.

((“J’ai été infectée à la suite d’une manucure. J‘étais abonné à un garçon qui fait de la manucure. Il est venu me faire cette manucure à la maison. Juste après, je me suis rendu compte que j’avais des lésions suite aux instruments qu’il a utilisé. Je suis allé me faire dépister, Dans un premier temps on a trouvé que c‘était négatif et on m’a demandé de retourner deux mois après. Quand je suis retourné après deux mois, on s’est rendu compte que j‘étais infectée du VIH”))

Le partage de matériel étant dans la plupart des cas, le moyen de transmission, certains esthéticiens avouent qu’elles désinfectent leurs matériels.

“Je sais que le sida existe. Souvent quand un client arrive et que j’ai terminé avec la manucure du client. Je désinfecte mes matériels en les stérilisant. S’il y a coupure de courant, je trempe le matériel dans l’eau de javel “ a indiqué Vinny Kamba

Et pourtant la proximité et le coût des services de pédicure et manucure ont permis à certaines clientes en majorité, de créer une familiarité aveugle avec les esthéticiens à leur risque et péril.

À ce jour en RDC, La transmission du VIH par voie sanguine, même accidentelle reste élevée. Ce pays compte plus d’un million de personnes vivantes avec cette maladie et seulement près de 14% de Congolais ont accès aux antirétroviraux.

Des chiffres qui placent la RDC en mauvaise posture dans la lutte contre le VIH / SIDA.

Voir plus