Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : un groupe d'activistes menace de poursuivre le gouvernement pour les filles enlevées

Nigeria : un groupe d'activistes menace de poursuivre le gouvernement pour les filles enlevées

Nigéria

Au Nigeria, le groupe de campagne ‘‘Bring Back Our Girls’‘ menace de poursuivre le gouvernement s’il ne parvient pas à donner des réponses précises sur l’enlèvement récent des 110 écolières de Dapchi.

Selon ce groupe, le gouvernement a fait preuve d’incompétence et de négligence pour avoir permis une répétition de cette situation, similaire à celle vécue en 2014 avec les filles de Chibok.

Le groupe formé à la suite de l’enlèvement des 276 écolières de Chibok avait déclenché une campagne mondiale pour leur retour en toute sécurité. Certaines d’entre elle sont ​​été libérées moyennant rançon, mais une centaine d’entre elles sont toujours détenues.

Nous allons poursuivre le gouvernement fédéral du Nigeria pour négligence grave qui a conduit à l'enlèvement de nos filles (...)

‘‘C’est une agression contre nous tous. Donc si vous avez une organisation depuis 2014 qui réclame la justice comme c’est le cas des filles Chibok, et aujourd’hui celles des filles Dapchi, nous ne pouvons que demander au gouvernement d‘éclaircir le doute sur le terrain’‘. À déclaré Oby EZEKWESILI, président du collectif ‘‘Bring back our girls’‘.

“Par la présente, nous informons le gouvernement fédéral que dans les 7 prochains jours, nous aurons besoin de toutes les réponses à nos quatorze questions. Mesdames et Messieurs, nous restons déterminés à défendre toutes nos filles, celles de Chibok et celles de Dapchi’‘ . À ajouté femi FALANA, activiste des droits humains.

Le collectif défie le gouvernement sur la façon dont Boko Haram aurait pu organiser un tel rapt, étant donné que l’administration et l’armée ont déclaré avoir vaincu la secte islamiste.

Il s’interroge également sur les informations erronées du gouvernement selon lesquelles 70 des filles enlevées à Dapchi avaient été libérées.

Voir plus