Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'épidémie de fièvre de Lassa frappe mortellement le Nigeria

L'épidémie de fièvre de Lassa frappe mortellement le Nigeria

Nigéria

Le Nigeria fait face à une épidémie sans précédent de la fièvre de Lassa, un virus qui a fait 110 morts depuis le début de l’année, sur 353 cas confirmés, contre 143 sur l’ensemble de 2017, selon les autorités.

L‘État d’Edo qui abrite l’Institut irrua, spécialisé sur cette maladie endémique a enregistré le plus grand nombre de cas.

L’hémorragique continue de se propager dans cette zone rurale, l’une des plus pauvres du pays, comme le confirme le Dr Ephraim Ogbaini Emovon, directeur de l’Institut de recherches et de contrôle sur la fièvre de Lassa.

“Nous enregistrons une épidémie sans précédent. Nous n’avons jamais vu ça avant, depuis fin février, le nombre de cas positifs recensés est beaucoup plus élevé que ce que nous avons eu sur toute l’année 2017.”

Une équipe de l’OMS de laquelle fait partie Kevin Ousman, (responsable des risques d’infection à l’Organisation mondiale de la santé) sensibilise le personnel médical et les familles sur la prévention de la propagation du virus.

‘‘Étant donné la situation, nous allons à l’essentiel, donc nous nous concentrons sur une bonne hygiène des mains, ce qui veut dire que nous devons nous laver les mains correctement, en utilisant la bonne technique.”

S’il est difficile d’identifier les symptômes de la fièvre de Lassa, endémique à quelques foyers en Afrique de l’Ouest (Nigeria, Guinée, Liberia et Sierra Leone), on connaît néanmoins son mode de transmission, les secrétions de rongeurs, et contrairement à Ebola, les risques de contagion inter-humains sont habituellement limités.

Voir plus