Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Cameroun-zone anglophone : déjà plus de 20 000 réfugiés au Nigeria

Cameroun-zone anglophone : déjà plus de 20 000 réfugiés au Nigeria

Cameroun

Ils sont désormais 20 191 Camerounais ressortissants de la zone anglophone à s‘être réfugiés au Nigeria voisin. C’est ce qu’indique le Haut commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés (HCR). Un chiffre qui pourrait augmenter en raison du couvre-feu que viennent de décréter les autorités régionales.

Le gouverneur de la province du Nord-ouest du Cameroun a décrété hier un nouveau couvre-feu. Au même moment, plus de 20 000 déplacés se trouvent au Nigeria voisin.

La décision a été rendue publique par le truchement d’un communiqué du gouverneur rendue public hier. À partir du dimanche 11 mars 2018, les mouvements de personnes et la circulation de véhicules sont interdits de 21h00 à 5h00, peut-on lire dans le document.

Ce nouveau couvre-feu intervient après celui qui a duré du 4 au 11 mars. Tandis que la région voisine du Sud-ouest a imposé un couvre-feu d’un mois.

Les deux régions sont au cœur de la crise anglophone. La minorité anglophone tient à se séparer du reste Cameroun à majorité française, accusé de marginaliser les zones anglophones. Des séparatistes opérant au nom de la prétendue force de défense d’Ambazonia ont tué plus de 24 éléments de la force publique régulière ces derniers mois.

Ils ont récemment kidnappé un soldat et un délégué aux Affaires sociales dans le Nord-ouest. Ce dernier vient d’apparaître dans une vidéo demandant au gouvernement d’intervenir pour obtenir sa libération.

Mais, si l’on ne parle pas encore d’une guérilla ou d’une véritable guerre de « sécession », la crise anglophone continue de faire des victimes parmi les civils. Dans un rapport daté du 8 mars, le haut commissariat des nations-Unies pour les réfugiés (HCR), indique avoir identifié 20 291 personnes ayant fui la crise anglophone au Nigeria.

Une situation humanitaire dont la résolution nécessite un important renfort logistique. Car le HCR dit avoir besoin de 18 millions de dollars pour mieux répondre aux besoins des réfugiés.

Reste à savoir si les donateurs répondront à ce cri d’alarme.

Voir plus