Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Côte d'Ivoire : le PDCI de Bédié ne veut pas entendre parler d'un parti unifié avec le RDR de Ouattara

Côte d'Ivoire : le PDCI de Bédié ne veut pas entendre parler d'un parti unifié avec le RDR de Ouattara

Côte d'Ivoire

C‘était la lune de miel entre le PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) de l’ex-président Henri Konan Bédié et le RDR (Rassemblement des Républicains) de l’actuel président Alassane Dramane Ouattara. Lune de miel qui a connu son heure de gloire lorsqu’il s’agissait pour les deux partis de s’associer pour faire tomber le président d’alors, Laurent Gbagbo. Cette époque semble désormais révolue et pour cause ; le PDCI refuse toute idée de fusion avec son allié d’hier. Cela, à quelques encablures de la présidentielle de 2020. Explications.

C’est ce samedi que les couleurs ont été annoncées par le PDCI à Yamoussoukro, la capitale politique ivoirienne. Lors d’une cérémonie organisée en l’honneur de l’ancien président Bédié, le porte-parole du vieux parti, Jean Louis Bollon, a fait entendre à l’assemblée que le parti houphouétiste ne s’alliera pas au RDR d’Alassane Ouattara dans le cadre de la présidentielle de 2020.

Monsieur Billon en a même profité pour annoncer que son parti présentera son propre candidat pour le fauteuil suprême.

On n'a jamais vu un enfant demander au père de prendre le nom de l'enfant (...) Sans le PDCI, il n’y a pas de RHDP.

« Il est question de parti unifié. Si parti unifié il doit y avoir, ce sera après l’alternance (…) Pour l’instant, il est hors de question que le PDCI se saborde. Nous attendons de nos partenaires qu’ils nous soutiennent en 2020, comme nous avons su les soutenir en 2010 et en 2015. Sans le PDCI, le RHDP (Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix, coalition à l’origine contre l’ancien président Gbagbo) n’est rien. Sans le PDCI, il n’y a pas de RHDP », a lâché le porte-parole du PDCI.

Sur le nom du plus vieux parti de Côte d’Ivoire, monsieur Billon s’est voulu tout aussi catégorique : « on n’a jamais vu un enfant demander au père de prendre le nom de l’enfant. Le PDCI est le parti père, que les enfants rejoignent le PDCI. (…) Le PDCI conservera son nom. »

Au cours de cette cérémonie, de vieux slogans de l‘ère houphouétiste tels qu’” artisan de la paix”, ou encore “homme d’action discret mais efficace” étaient adressés Henri à Konan Bédié (qui était absent).

Une motion de soutien a aussi été signée par les barons du parti à l’issue de la cérémonie d’hommage. Les cadres du PDCI demandent à leur mentor (Bédié) de se rendre « disponible aux sollicitations des Ivoiriens pour gouverner la Côte d’Ivoire ».

De vieux briscards du parti étaient présents à la cérémonie. Parmi eux, l’ex-Premier ministre Charles Konan Banny et le secrétaire exécutif du PDCI, Maurice Kakou Guikahué.

La réaction du RDR de monsieur Ouattara se fait pour l’instant attendre. Et bien sûr, nous y reviendrons dès que possible.

Voir plus