Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : les révélations du Premier ministre sur les prochaines élections

RDC : les révélations du Premier ministre sur les prochaines élections

République démocratique du Congo

Les élections auront bien lieu le 23 décembre prochain en République démocratique du Congo. Assurance du Premier ministre Bruno Tshibala.

La pression internationale aurait-elle fait son effet ? Alors que l’incertitude planait sur la tenue des élections en RDC, le Premier ministre Bruno Tshibala coupe court aux rumeurs. Dans un entretien avec Reuters, il assure que le calendrier électoral sera bien respecté. « Ma mission est d’amener le peuple congolais aux élections cette année, et je confirme donc qu’en décembre de cette année – plus précisément le 23 décembre – le peuple congolais sera amené dans les urnes. », a soutenu le chef du gouvernement congolais.

Mais comment organiser des élections dans un climat de contestation du processus électoral par l’opposition ? C’est l‘équation que devront résoudre les autorités de Kinshasa. Au centre des inquiétudes, la candidature du président Joseph Kabila dont le mandat est arrivé à terme en décembre 2016 et qui, conformément à la Constitution, n’a plus le droit de se présenter à un troisième mandat. Il y a également la question des enregistrements sur les listes électorales, mais également celle du matériel électoral avec les très contestées machines de vote.

Ma mission est d'amener le peuple congolais aux élections cette année, et je confirme donc qu'en décembre de cette année - plus précisément le 23 décembre - le peuple congolais sera amené dans les urnes.

« Nous avons pris toutes les précautions avec la CENI »

Sur ces derniers points, le Premier ministre Bruno Tshibala s’est montré plutôt rassurant. « Nous avons pris toutes les précautions avec la CENI (commission électorale) pour que ça se passe bien. Il est vrai que c’est un vaste pays et un sous-continent…, mais c’est exactement pour ça que la machine à voter va améliorer le processus de vote, qui sera mieux l’ancien système. Certaines personnes pensent que la machine pourrait compliquer les choses, mais au contraire cela facilitera le processus de vote. Le processus de vote aura lieu en un temps record et tout ira très bien, je le confirme », rassure-t-il.

Reste maintenant à savoir si cette déclaration du Premier ministre congolais suffira à mettre fin à la crise, à l’origine de violences meurtrières notamment dans le Kasaï. Pas si simple. D’autant que l’opposition ne veut pas se contenter du simple respect du calendrier électoral. Elle qui exige le départ du président Joseph Kabila.

Voir plus