Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : la jeunesse du parti au pouvoir assimilée à une milice privée

RDC : la jeunesse du parti au pouvoir assimilée à une milice privée

République démocratique du Congo

En dehors de la force publique, le régime de Joseph Kabila dispose d’une autre machine répressive : la jeunesse de son parti. Laquelle se dit prête à tout pour défendre le pouvoir.

Une vidéo agaçante. Mis sur le net par l’hebdomadaire Jeune Afrique (JA), le document montre une réunion des « Jeunes leaders » ou « soldats politiques » du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), fondé par Joseph Kabila. Présidée par son leader, Popol Badjegate, la réunion se tenait le 24 février, donc à la veille la troisième marche des laïcs catholiques contre le régime de Joseph Kabila qui refuserait d’appliquer l’accord de la Saint-Sylvestre.

C‘était donc la préparation d’une contre-manifestation ou encore une réponse aux marches des catholiques du 31 décembre ou du 21 janvier. « Ceux qui manifestent dans la rue, habillés en soutane, sont des imposteurs. Il faut donc les arrêter et les emmener à la police ». Et tout est désormais clair. Le mouvement des « Jeunes leaders » s’assigne la mission de traquer tous ceux qui s’opposeront au pouvoir de Kabila : « Vous êtes des soldats politiques du Rais Kabila », explique Popol Badjegate.

Et sans tarder, place au discours extrémiste. « N’ayez peur de rien ! Si vous mourez ce jour-là, vous irez au paradis !» , ordonne encore Badjegate. Des propos qui rappellent la campagne de la radio mille collines en 1994 à la veille du génocide rwandais ou encore les très féroces Imbonerakure. Cette milice du régime de Pierre Nkurunziza qui a aidé à la répression des contestations contre un troisième mandat du président burundais en 2015.

Mais, même si des responsables des Jeunes leaders se défendent d‘être une milice extrémiste, de nombreux observateurs, notamment sur le net, disent déceler des indices du terrorisme dans les actes et paroles des Jeunes leaders. D’autres encore évoquent une campagne « d’abrutissement  de toute une Nation ».

Peut-être les responsables du PPRD penseront-ils à mettre un peu de discipline chez leurs jeunes.

Voir plus