Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sci tech

sci-tech

Ces maladies dangereuses négligées par les chercheurs

Ces maladies dangereuses négligées par les chercheurs

Santé

L’humanité célèbre ce 28 février la journée mondiale des maladies dites rares. Dans la terminologie médicale européenne, ce sont des pathologies touchant à peine une personne sur 1000 ou 2 000.

Dans un environnement affecté par des effets de la pollution atmosphérique, il n’est pas étonnant que beaucoup de personnes souffrent de mêmes maladies : paludisme, tuberculose, hémorroïdes, etc. Mais, « l’achalasie », « l’amyotrophie spinale proximale », « l’amaurose congénitale de Leber », la « microcéphalie », la « fibrose pulmonaire », … Des vocables presque étranges dans notre langage courant. Et pourtant ces concepts rares sont plus de 8 000 dans des dictionnaires et lexiques médicaux. Il existe donc plus de 8 000 maladies dites rares.

D’origine génétique et congénitale pour la plupart, elles sont également dites orphelines, parce que très peu de chercheurs songent à mener des études dans le dessein de trouver des traitements.

Or, bien qu’elles ne touchent qu’une personne sur 2000, l’Humanité ne saurait les négliger. La nature ayant ses caprices, nul ne sait à quel moment ces maladies qui ne touchent pour l’instant qu’un nombre très restreint de personnes pourraient un jour atteindre un grand nombre.