Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Soudan du Sud : violences contre les journalistes

Soudan du Sud : violences contre les journalistes

Juba tente-t-elle de museler les médias ?

C’est, en tout cas, le sentiment du chef de la mission de l’ONU au Soudan du Sud. En conférence de presse, jeudi, David Shearer a dénoncé des actes répréhensibles contre des dizaines de journalistes locaux et correspondants étrangers. Il s’est inquiété, par ailleurs, de l’absence de débat dans cette jeune démocratie.

“Les journalistes et les professionnels des médias représentent le quart de ces victimes, dont deux personnes tuées, des arrestations arbitraires et la détention de 58 autres personnes, 16 personnes licenciées, la fermeture ou la suspension de médias” David Shearer, chef de la Mission de l’ONU au Soudan du Sud (Minuss)

Le département de défenses des droits de l’homme de la Minuss, dans son rapport sur ces actes de violences envers les journalistes, critique une impunité qui dure depuis bientôt deux ans.

“Le rapport note que l’impunité persiste pour les violations et restrictions illicites de la liberté d’expression. De nombreuses victimes nous ont dit qu’elles n’avaient pas formulé de plaintes officielles pour des violations par craintes de représailles, car de nombreuses violations auraient été perpétrés par des personnalités éminentes et des institutions puissantes “ Eugene Nindorera, chef du département Droits de l’homme de la Minuss.

Certaines allégations de violences n’ont pas été vérifiées, car les enquêteurs de l’ONU à l’origine de ce rapport se sont vu refuser l’accès à certaines zones du pays contrôlées par des forces de sécurité.