Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Élections générales en Sierra Leone : la carte du pays

Élections générales en Sierra Leone : la carte du pays

Sierra Leone

Les élections générales (présidentielles, législatives et locales) se déroulent en Sierra Leone le 7 mars 2018. À cet effet, Africanews dresse le portrait d’un pays qui présente une histoire toute singulière (coup d’État, guerre civile, épidémie d’Ebola…).

Après plus de dix ans de guerre civile (1991-2002), des progrès significatifs en termes de gouvernance (réforme de la police, création d’une Commission anti-corruption et d’une Commission des droits de l’Homme) et une reprise de la croissance économique dopée par l’exploitation minière ont été observés. La Sierra Leone est devenue un exemple de relèvement post-conflit et de consolidation de la paix, mais ce pays d’Afrique de l’Ouest a été une fois de plus fragilisé en 2014 par l’épidémie du virus Ebola qui a fait près 14 122 morts en deux ans. Suite à cette épidémie d’Ebola, les autorités ont mis en place un plan à moyen terme intitulé l’Agenda pour la prospérité 2013-2018 (Agenda for prosperity). Retrouvez dans cet article, la carte d’identité d’un pays en quête de prospérité, malgré ses difficultés.

Situation géographique

La Sierra Leone appelée officiellement république de Sierra Leone, est un pays d’Afrique occidentale, ouvert sur l’océan Atlantique, limité au nord et à l’est par la Guinée-Conakry et au sud-est par le Liberia. Membre du Commonwealth, la Sierra Leone est un petit État couvrant une superficie de 71 740 km², soit plus de deux fois la Belgique (32 545 km²). Il est l’un des pays les plus pauvres du monde.

La Sierra Leone est découpée en trois provinces et une région : les provinces du Nord, de l’Est, du Sud et la région de l’Ouest (Western). L’ensemble est divisé en 14 districts, placés sous l’autorité de ministres résidents. Les districts sont à leur tour subdivisés en quelque 150 chefferies.

Données Linguistiques

La Sierra Leone est une ancienne colonie britannique fondée en 1787 pour y accueillir d’anciens esclaves venus des États-Unis et des Antilles. Le nom de la capitale, Freetown («ville libre»), symbolisait alors le rêve de liberté des esclaves libérés au siècle dernier. Mais la ville a été vidée de ses habitants en raison de la guerre civile qui a fait 120 000 morts et de milliers de mutilés et de déplacés de 1991 à 2002. Bien que l’anglais demeure de facto la langue officielle de l‘État, les habitants de la Sierra Leone parlent bien d’autres langues qui appartiennent presque toutes à la famille nigéro-congolaise; on compte au total une trentaine de langues. Le mandé rassemble 30,7 % des locuteurs, le themné 24,1 %, le krio ou créole 10,3 %, le limba 6,6 %, le kuranko (5,3 %), le kono (4,0 %), le loko (2,6 %), le sherbro (2,6 %), le kissi (2,3 %), le soussou (2,3 %), le maninka (2,0 %), etc.

Indépendance du pays

Le 27 avril 1961, le pays obtient son indépendance avec comme premier ministre, le docteur Milton Margaï. Le 27 septembre 1961, elle devient le centième État admis à l’Organisation des Nations unies (ONU). Malgré la présence d’une opposition, Margaï et le SLPP reçoivent l’appui de la population lors des premières élections postérieures à la proclamation qui se déroulent en 1962. Lorsque Margaï décède, en avril 1964, c’est un membre de son cabinet, son frère Albert, qui lui succédera.

Les présidents depuis la proclamation de la république le 19 avril 1971

Cliquez sur le jaune pour accéder aux informations concernant chaque président.

Données économiques

Bien que le secteur agricole reste le principal contributeur au PIB à hauteur de 45%, la Sierra Leone est connue mondialement pour être un grand producteur de produits miniers au premier rang desquels le minerai de fer, les diamants, le rutile et l’or. Toutefois, suite à la baisse des cours du minerai de fer et à l’épidémie du virus Ebola en 2014, l’économie s’est contractée de 20,6 % en 2015. La remise en exploitation de l’une des deux compagnies de minerai de fer a favorisé une reprise économique, avec un taux de croissance de 6,3 % en 2016, estimé à 5,7 % en 2017. Mais, comme dans la plupart des pays africains, cette croissance n’est pas inclusive, en raison de la fracture infrastcructurelle et surtout un fort taux de chômage des jeunes estimé 43%. Les perspectives pour 2018 et au-delà restent difficiles, en raison de l’incertitude des cours du minerai de fer. La croissance du PIB devrait s’établir à 6,1 % en 2018 et 6,5 % en 2019.

Éducation

Le système d‘éducation de la Sierra Leone est divisé en quatre niveaux: l’enseignement primaire (six ans); l’enseignement secondaire inférieur (trois ans); l’enseignement secondaire supérieur ou professionnel (trois années); les études universitaires ou post-secondaires (quatre années). Suite à l‘épidémie d’Ebola, le gouvernement a remodelé le plan sectoriel de l‘éducation, qui est guidé par la volonté du pays de passer d’une situation d’urgence à une période de développement accéléré. Ce plan s‘étend de 2018 à 2020 et couvre tous les sous-secteurs de l‘éducation, notamment l’enseignement préprimaire, primaire et secondaire, ainsi que l’enseignement supérieur et non-formel. Le nouveau plan sectoriel de l‘éducation se concentre sur quatre domaines : améliorer l’accès, l‘équité et les taux d’achèvement (augmentant le taux d’accès à l‘éducation préscolaire gratuite pour les enfants de 3 à 5 ans), améliorer la qualité et la pertinence du système éducatif, renforcer les systèmes éducatifs et améliorer le niveau de préparation et la capacité de réponse aux situations d’urgence.

Culture

La culture sierra léonaise présente quelques similitudes avec celle de ses voisins immédiats, la Guinée et le Liberia, autres petits États côtiers avec un arrière-pays montagneux et un climat tropical humide. Le pays est connu pour les plages de sable blanc qui bordent la péninsule de Freetown. La capitale, Freetown, commémore l’histoire de la traite des esclaves du pays avec l’arbre emblématique Cotton Tree et la porte King’s Yard Gate. Ces deux endroits furent des lieux de refuge pour les esclaves ayant gagné leur indépendance et rentrés aux XVIIIe et XIXe siècles. L‘île de Bunce, située à proximité, était une plateforme importante durant la traite négrière.

Les informations générales sur la Sierra Leone
  • Superficie : 72 000 km2
  • Capitale : Freetown
  • Population : 6,3 millions (2017)
  • Langue officielle : anglais
  • Nom des habitants : Sierra-Léonais
  • Monnaie : leone
  • Drapeau : vert, blanc et bleu (3 bandes horizontales)
  • Réligion : musulmans 60%, chrétiens 10%, croyances autochtones 30%
  • Fête nationale : 27 avril
  • Chef de l‘État actuel : Ernest Bai Koroma
  • Nature de l‘État : république
  • Adoption de la Constitution : 30 août 1991
  • Révision de la Constitution : décembre 2001

>>> LIRE AUSSI : Elections en Afrique

>>> LIRE AUSSI : La bonne gouvernance électorale, facteur d’une paix durable en Afrique

Voir plus