Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Tchad : une journée sans presse

Tchad : une journée sans presse

Tchad

Journée sans presse au Tchad mercredi 21 février 2018 . Une initiative de l’Union des Journalistes tchadiens, en collaboration avec toutes les organisations faitières des médias. Le but de cette initiative est de dénoncer les violences policières dont sont victimes les journalistes dans l’exercice de leur métier et la violation des locaux des radios indépendantes par les services de sécurité.
Les journalistes ont massivement adhéré à cette opération…

“ (…) Depuis plus de 10 ans nous sommes sous pression des forces de l’ordre et de sécurité et des agents de renseignements s’indigne, Djekourninga Kaoutar Lazare le directeur de radio liberté. Chacun doit faire son travail. Et le président de la république lui-même Monsieur Idriss Deby quand deux de nos confrères français ont été assassinés au Mali, il a fait une déclaration dans laquelle il a dit : « un monde sans journaliste est un monde sans âme ». Alors est ce que la police nationale et l’ANS ( service de reinseignement, ndlr) comprennent ce que le président de la république avait dit se plaint-il? Si tout ce que le président dit, tout ce que le gouvernement dit, si nous ne les relayons pas : comment les gens vont essayer de comprendre? Donc moi je pense que cette journée est la bienvenue. Et il faudrait que les forces de l’ordre et les autorités comprennent que nous sommes une composante de la république (…)”

La presse tchadienne est à l’avant garde des préoccupations d’une population qui suffoque sous la pression des mesures d’austérités en vigeur dans le pays. Une attitude mal perçue par les autorités qui s’emploient à bailloner une presse indocile.
Voir plus