Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Chine : un nouvel An aux relents "racistes"

Chine : un nouvel An aux relents "racistes"

Chine

Le gala du nouvel an chinois diffusé à la télévision publique CCTV n’a pas convaincu. Du moins les téléspectateurs qui ont cru y déceler des signes de racisme.

La Chine est rentrée dans son nouvel an ce vendredi, l’année du Chien du Terre. Jeudi, des centaines de millions de téléspectateurs étaient réunis devant le gala traditionnel offert par la chaîne nationale CCTV, un show qui selon certaines estimations est le plus regardé de la planète avec quelque 800 millions de téléspectateurs.

Entre autres programmes au menu, un sketch sur la coopération sino-africaine, notamment la construction du chemin de fer Nairobi-Mombasa, au Kenya. Mais sur le plus grand réseau social chinois, Weibo, la représentation a suscité de vives polémiques et accusations de racisme. En cause, des détails qui ne sont pas passés inaperçus.

En premier lieu, le maquillage d’une femme chinoise déguisée en femme africaine. L’actrice qui porte des fesses artificielles exagérément grosses, apparaît sur scène avec le corps peint en noir. Ce déguisement dénommé Blackface est considéré pour beaucoup comme profondément choquant.

Si un Américain blanc peint en jaune, dit qu'il aime les Etats-Unis et récite quelques citations de Trump tout en tirant ses yeux, comment vous sentiriez-vous

Marchant aux côtés de l’actrice, un acteur noir dans un costume de singe et portant un panier sur le dos.

Une coopération plus que vitale ?

Racisme ou simple maladresse des organisateurs ? Certains internautes chinois y vont de leurs commentaires soulignant au passage une partie du sketch dans laquelle l’actrice au blackface s’exclame sur son amour pour la Chine et cite une litanie d’actions réalisées par l’Empire du milieu.

“Si un Américain blanc peint en jaune, dit qu’il aime les Etats-Unis et récite quelques citations de Trump tout en tirant ses yeux, comment vous sentiriez-vous ?”, s’interroge un internaute. Plus loin, d’autres commentaires dénoncent une représentation “pleine de racisme”. “Ça me donne l’impression de vivre au siècle dernier”, s’indigne un autre.

Si les organisateurs nient toute intention de racisme, leurs arguments sont bottés en touche par leurs détracteurs qui s’interroge sur la nécessité de politiser autant le gala du nouvel an. Pour ces derniers, une telle célébration de la coopération sino-africaine dans laquelle la Chine est portée en héroïne, sur la télévision nationale, à une heure de grande écoute, est tout sauf anodin.

Au lendemain de l‘émission controversée, certains articles chinois critiques ont été supprimés, tout comme certains commentaires sur les sites de médias sociaux chinois.

>>> LIRE AUSSI : Chine : controverse autour d’une publicité à caractère raciste

Bien que la Chine ait toujours vanté une coopération d‘égal à égal avec l’Afrique, elle n‘échappe pas à quelques actes isolés de racisme. En 2016, une publicité télévisée pour un détergent lessive avait provoqué un tollé général en raison d’accusations de racisme.

Voir plus