Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Mali : un des piliers d'Ansar Dine tué dans un raid aérien de l'armée française

Mali : un des piliers d'Ansar Dine tué dans un raid aérien de l'armée française

Mali

Si elle n’a pas atteint Iyad Ag Ghali, principale cible, l’armée française indique avoir tué mercredi, Malick Ag Wanasnat, un ancien colonel de l’armée malienne devenu un des piliers du groupe jihadiste Ansar Dine allié du groupe jihadiste al-Qaïda. Compte rendu d’un raid aérien conjoint et concluant.

Cinq chasseurs « Mirage 2000 », au moins trois hélicoptères de combat,… Un armada important utilisé ce mercredi par les forces spéciales françaises au Sahel avec la force Barkhane près de Tinzawaten, dans le nord-est à la frontière algérienne. Du matériel quasiment proportionnel à l’enjeu de l’opération qui consistait à capturer ou neutraliser Iyad Ag Ghali, chef du groupe terroriste Ansar Dine, allié d’al-Qaïda.

Malheureusement, a reconnu une source militaire, l’opération Barkhane a raté sa cible. Pour n’atteindre que son proche, Malick Ag Wanasnat. “Parmi les criminels abattus, figure Malick Ag Wanasnat, un ex-colonel de l’armée malienne”, rapporte un communiqué de l’armée malienne.

Selon l’armée malienne, Malick Ag Wanasnat était un des éléments importants voire indispensables au sein d’Ansar Dine. Une importance qui procède sans doute de son background, puisqu’il était d’abord un colonel de l’armée malienne qui a déserté les Forces armées maliennes (FAMA) en 2006 pour rejoindre la rébellion au nord du Mali.

Mais, très souvent, un chef ne tombe pas sans emporter ses éléments. Des sources militaires citées par RFI parlent d’une vingtaine de jihadistes « tués ou capturés ». Lors des combats au sol appuyés par les hélicoptères, des véhicules d’Ansar Dine ont été détruits et des documents saisis.

Voir plus