Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Tunisie : des ONG dénoncent l'absence de libertés fondamentales

Tunisie : des ONG dénoncent l'absence de libertés fondamentales

Tunisie

L’absence de libertés fondamentales en Tunisie, c’est ce que dénonce un collectif d’ONG locale et internationale. Elles en veulent pour preuve l’arrestation et l’emprisonnement de certaines personnes qui sont empêchées de s’exprimer, en dépit de l’adoption d’une constitution qui garantit les libertés de conscience et d’expression.

Selon ces organisations, les Tunisiens sont encore victimes de bavures policières et sont soumis à des décisions judiciaires fondées sur des textes liberticides. C’est pour tirer la sonnette d’alarme et faire des recommandations que ces ONG se sont donnés rendez-vous mercredi en plein centre de la capitale, Tunis.

“Nos recommandations, c’est d’appliquer la loi. Refonte du code pénal. Immédiatement mettre un terme au test de la honte et examen de la honte. De demander la mise en place de la cour constitutionnelle dans les plus brefs délais. De suivre avec énormément de vigilance le rapport qui sera émis par le comité des libertés individuelles et de l’égalité” Wahid Ferchichi, président de l’ADLI

Outre la mise en exécution de l’engagement de l’Etat à ne plus imposer des tests anaux aux homosexuels, le collectif souhaite encore obtenir plus de lois garantissant la protection des droits et liberté des femmes.

“La loi sur la lutte contre la violence à l’égard des femmes, c’est un texte, pour nous, fondamental en matière de droits et libertés notamment en matière de libertés individuelles. La loi sur la traite des personnes, c’est une loi phare pour nous aussi. L’abolition de la circulaire qui empêchait à la Tunisienne d’épouser un non-musulman. Il s’agit là d’acquis incontestable” Wahid Ferchichi, président de l’ADLI

Au nombre des recommandations, le collectif se félicite par ailleurs de l’adoption en 2017 d’une loi contre les violences faites aux femmes et la formation d’une commission des libertés individuelles et d‘égalité devant proposer des réformes d’ici la fin de ce mois.

Voir plus