Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'UE inquiète des droits de l'homme à Malabo

L'UE inquiète des droits de l'homme à Malabo

Guinée équatoriale

L’Union européenne se dit inquiète de la de la situation politique, des droits de l’homme et de la sécurité en Guinée équatoriale.

Pour l’UE, Malabo – actuel membre du Conseil de sécurité des Nations Unies “ doit prendre toutes les mesures nécessaires, pour remplir ses obligations internationales en matière de droits de l’homme et de libertés fondamentales.”

>>> LIRE AUSSI : Déclaration de la porte-parole sur la situation des droits de l’homme en République de Guinée équatoriale

Une déclaration qui souligne aussi la nécessité pour Malabo d’enquêter de manière normalement, sur la mort en détention d’un membre de l’opposition, durant la répression lancée après le l’annonce par le gouvernement d’un coup d‘état manqué en décembre 2017.

" Malabo (...) doit prendre toutes les mesures nécessaires, pour remplir ses obligations internationales (...) "

“Le décès en garde à vue de M. Ebee Ela, membre du parti d’opposition” Ciudadanos por la Innovación “, confirme la grave détérioration de la situation des droits de l’homme dans le pays d’après l’Union européenne.

Sur cette question, le président Obiang Nguema, dans une interview accordée à des médias français en janvier 2017, avait déclaré qu’Ebee Ela, était mort de causes naturelles. Il avait cependant ajouté qu’il pourait commander une enquête sur la question.

Voir plus