Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Zambie : la police aux trousses de deux homosexuelles présumées

Zambie : la police aux trousses de deux homosexuelles présumées

Zambie

<h3>La police zambienne s’est lancée mercredi à la recherche de deux jeunes femmes dont des photos publiées sur les réseaux sociaux peuvent suggérer qu’elles sont homosexuelles, une relation répréhensible dans ce pays africain très conservateur.</h3> <p>“Nous enquêtons sur les photos de ces deux filles qui circulent sur les réseaux sociaux”, a déclaré à l’<span class="caps">AFP</span> une porte-parole de la police locale, Esther Katongo.</p> <p>Ces images montrent les deux filles affalées sur un canapé, la tête de l’une reposant sur la poitrine de l’autre.</p> <p>L’unité de la police en charge des crimes sur internet a été mobilisée pour tenter de les identifier et de procéder rapidement à leur arrestation, a précisé Mme Katongo.</p> <p>La Constitution de la Zambie n’interdit pas explicitement les relations homosexuelles mais prohibe toute “relation charnelle contre l’ordre naturel”. Son code pénal punit la sodomie – bannie depuis la colonisation britannique – d’un maximum de quinze ans de prison.</p> <p>Réélu en 2016, le président Edgar Lungu s’est fait remarquer à plusieurs reprises ces dernières années par ses diatribes contre les homosexuels, en dépit des invites insistantes à la tolérance de certains des principaux pays donateurs de la Zambie.</p> <p>“Ceux qui défendent les droits des gays devraient aller en enfer”, a-t-il lâché en 2013, alors ministre des Affaires étrangères, à l’endroit de deux hommes poursuivis pour actes “contre nature”.</p> <p><strong><span class="caps">AFP</span></strong></p>
Voir plus