Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Libye : les mines continuent de faire des mort à benghazi

Libye : les mines continuent de faire des mort à benghazi

Libye

Les démineurs militaires continuent de se frayer un chemin à travers les rues dévastées par la guerre dans la ville libyenne de Benghazi. Le bruit des explosions est aujourd’hui familier dans cette ville, truffée d’explosifs et de pièges mortels.

Les mines mises en place pendant plus de trois ans de guerre à Benghazi font des ravages chez les démineurs sous-équipés et résidents. Ces derniers essaient de retourner dans les districts où des batailles prolongées ont déjà eu lieu.

“L’un des habitants de l’immeuble a appelé et a demandé si l’une des mines avait explosé dans le bâtiment et si une femme était décédée. Je lui ai dit que je n’en avais pas entendu parler. Il m’a dit que c‘était Mona al-Ebeidy du premier étage”. Raconte Mohammed Al-Ruwayi, résident de Benghazi.

Les ingénieurs militaires qui s’efforcent de nettoyer les explosifs manquent de détecteurs de mines et travaillent avec des outils de base, sans aucune protection.

Leur tâche est laborieuse et extrêmement dangereuse : 50 d’entre ont été tués et 60 blessés, selon une source militaire.

“Dieu merci, nous avons terminé certains travaux, mais certains d’entre existent encore en raison d’un manque de ressources, de mauvaises conditions et d’obstacles.” Explique l’ingénieur, tarek farkash.

La guerre à Benghazi a éclaté en 2014, lorsque le commandant libyen Khalifa Haftar a déclaré la guerre aux islamistes et autres opposants, dans le cadre d’un conflit plus large qui s’est étendu à travers le pays après la chute de Mouammar Kadhafi il y a sept ans.

Voir plus