Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Congo : l'ancien port d'embarquement des esclaves deviendra bientôt un musée international

Congo : l'ancien port d'embarquement des esclaves deviendra bientôt un musée international

Congo

C’est l’annonce faite par le ministre congolais de la culture et des arts Dieudonné Moyongo en visite de travail au site qui abrita entre les 15è et 20è siècles le port d’embarquement des Noirs conduits de force aux Amériques.

L’histoire ne consiste pas seulement à écrire des récits dans des encyclopédies. Il faut faire parler le passé par des symboles. C’est sans doute ce précepte qui anime les autorités congolaises qui entendent construire un musée international sur le site de l’ancien port de Loango.

C’est dici, à quelque 20 minutes de Pointe-Noire sur la RN5, que partirent des millions d’Africains qui rompirent pour toujours avec l’Afrique qui les a vus naître pour rallier de force les Amériques. Ce « Nouveau Monde » qu’ils ont développé sous contrainte en ne recevant en guise de contrepartie que la déshumanisation, la dépersonnalisation et la chosification les plus cyniques.

Si les installations en matériaux non-durables (bois, pailles, etc.) ont subi la dictature dévoreuse du temps qui s‘écoule, les autorités congolaises entendent y construire un musée international. Pour qu‘à l’image de Gorée, il serve de guide à quiconque voudra communier avec ces Africains qui ont souffert pour le bonheur des autres. « En mémoire des millions d’esclaves enchaînés qui sont partis de l’Afrique pour l’Europe pour un voyage de non-retour, il sera construit, sous peu, à cet endroit chargé de souvenirs, un musée international. Il sera inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO » a déclaré le 19 janvier, Dieudonné Moyongo, ministre congolais de la culture et des arts cité par le bi-hebdomadaire catholique “La Semaine Africaine”.

il sera construit, sous peu, à cet endroit chargé de souvenirs, un musée international

Dans un contexte où le Congo tient à diversifier son économie, ce musée devrait avoir une valeur touristique aux effets économiques importants. Pourvu que les autorités congolaises mettent en place des stratégies de valorisation de l’ouvrage.

Voir plus