Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ouganda : une chorale d'orphelins cherche des fonds pour aider les enfants vulnérables

Ouganda : une chorale d'orphelins cherche des fonds pour aider les enfants vulnérables

Ouganda

En Ouganda, Watoto Children’s Choir (chorale des enfants de Watoto) se produit partout dans le monde afin de chercher des fonds pour soutenir des enfants vulnérables que compte le pays. Voyage avec ces virtuoses pétris d’humanisme.

Qu’il chante en anglais, en swahili ou dans n’importe quelle autre langue d’Ouganda, et quel que soit le genre musical, Caleb a toutes les facultés pour subjuguer tout mélomane fût-il exigeant. À peine 10 ans, il est déjà au paroxysme de son art. Un virtuose aussi adroit que Mozart quand il avait le même âge.

Et pourtant, il y a quelques années, l’avenir semblait incertain pour Caleb abandonné par sa mère dépourvue de moyens pour le nourrir. Et si aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre d’années, c’est toutefois au sein de Watoto Children’s Choir que ses facultés artistiques ont été stimulées.

Âgée elle aussi de 10 ans, Asia fait également partie de 16 enfants musiciens de l’orchestre Watoto Children’s Choir branche du Watoto Child Care Ministries, une institution ougandaise qui prend en charge des enfants vulnérables : orphelins, enfants souffrant de maladie chronique, enfants de la rue, etc. Actuellement, Watoto Child Care Ministries prend en charge plus de 3 000 enfants.

Ma mère m'a d'abord abandonné dans la rue et ensuite les autorités locales m'ont amené à Watoto. Une année s'est écoulée et j'ai commencé à aller à l'école

La structure leur procure tous les moyens nécessaires pour leur épanouissement : éducation, alimentation, santé, bref tous les droits consignés dans la déclaration des droits de l’enfant de 1959. “Ma mère m’a d’abord abandonné dans la rue et ensuite les autorités locales m’ont amené à Watoto. Une année s’est écoulée et j’ai commencé à aller à l‘école », se souvient Caleb. “Je suis arrivée à Watoto il y a deux ans. Alors, quand ils m’ont emmenée à Watoto, ma mère était très heureuse. Parce que rassurée que là-bas, je devais manger, je devais boire et étudier”, raconte Asia.

Au chevet des enfants vulnérables

Devenus presque des stars, Asia, Caleb et leurs collègues effectueront dans les six prochains mois une tournée en Grande-Bretagne. Pas pour déployer leurs talents. L’objectif est plutôt humanitaire : aller à la recherche des fonds pour aider les autres enfants vulnérables d’Ouganda. « En Ouganda, il y a plus d’enfants qui ont besoin d’aide, alors nous venons ici et nous avons des sponsors, afin qu’ils puissent parrainer les enfants et que les enfants puissent être éduqués », explique Asia.

Et bien avant la génération de Caleb de nombreux Ougandais ont bénéficié des soins de Watoto Child Care Ministries. À l’image de Jacqueline Niaga, 29 ans. Elle a été recueillie par l’institution à l‘âge de 8 ans. Aujourd’hui, elle voyage au sein de la chorale et dit contribuer à la résolution des problèmes des personnes vulnérables.

Une question, dit-elle, cruciale dans son pays. “Nous prenons soin des femmes vulnérables. Ce sont des femmes qui ont été abandonnées par leurs maris et certaines d’entre elles ont perdu leur mari. D’autres encore vivent vivent avec le VIH / SIDA, tandis que certaines d’entre elles n’ont jamais été à l‘école. Alors nous luttons pour favoriser l‘épanouissement de leurs enfants”, explique Jacqueline Niaga.

Le chœur de Watoto s’est déjà produit devant des membres de la royauté britannique et des chefs de gouvernement du monde entier. Notamment à Buckingham Palace (Grande-Bretagne) et à la Maison Blanche. Des productions couronnées de succès.

Voir plus