Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

George Weah invite Arsène Wenger à son investiture

George Weah invite Arsène Wenger à son investiture

Libéria

Acteur et témoin privilégié de la “success story” de George Weah depuis le début, l’entraîneur d’Arsenal Arsène Wenger a été invité à assister à l’investiture de son ancien poulain.

Entre George Weah nouveau président élu du Liberia et Arsène Wenger, entraîneur du club anglais d’Arsenal, une longue histoire faite de succès. C’est en effet sous l’impulsion du coach français que George Weah, alors jeune joueur de 22 ans, rejoint Monaco en 1988.

S’en suivra une palpitante carrière couronnée en 1995 d’un Ballon d’Or Fifa que le Libérien à ce jour est le seul Africain à avoir décroché. Entré en politique au début des années 2000, George Weah a suivi une trajectoire tout aussi remarquable. Après avoir échoué à la présidentielle de 2005, il réussit à se faire élire sénateur avant de s’offrir la fonction suprême de la République du Liberia à l’issue du second tour de la présidentielle, le 26 décembre 2017.

Alors qu’il sera investi à la fin de ce mois de janvier, George Weah a tenu à avoir à ses côtés Arsène Wenger, son ancien coach. Une marque de considération que le technicien français accueille bien sûr avec beaucoup de joie, même s’il n’est pas sûr d’y être en raison de ses engagements liés à la Premier League.

Quand je regarde en arrière, je le vois pleurer quand il y avait la guerre au Liberia, donc c'est une histoire heureuse et je lui souhaite une présidence heureuse

“Je suis allé avec George pendant la période où il y avait la guerre au Liberia et j’ai vu combien il a souffert pour son pays et ça s’est ressenti dans son pays, l’amour pour son pays et pour son peuple”, s’est souvenu Wenger auprès de la BBC.

“Quand je regarde en arrière, je le vois pleurer quand il y avait la guerre au Liberia, donc c’est une histoire heureuse et je lui souhaite une présidence heureuse … Ce gars est un exemple pour tous ceux qui jouent au football aujourd’hui”, a-t-il ajouté.

Voir plus