Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Egypte : deux coptes tués dans une attaque contre un magasin d'alcool

Egypte : deux coptes tués dans une attaque contre un magasin d'alcool

Egypte

Deux égyptiens chrétiens qui se trouvaient dans un magasin de boissons alcoolisées ont été tués dans une attaque armée pendant la soirée du nouvel an près du Caire, a-t-on appris lundi de sources sécuritaires et judiciaires.

Les victimes étaient coptes, importante minorité chrétienne d’Egypte, et étaient des amis du propriétaire du magasin situé dans le quartier al-Omraneya à Guizeh, à l’ouest de la capitale égyptienne.

Le suspect est arrivé à bord d’un tuk-tuk (petit tricycle motorisé faisant office de taxi), et a ouvert le feu avec son fusil en direction du magasin avant de prendre la fuite, a-t-on ajouté sans autres précisions.

Les investigations sont en cours, notamment l’examen des caméras de surveillance et le recueil des témoignages, à commencer par celui du gérant du magasin.

Il n‘était pas clair dans l’immédiat si l’attaque avait été menée car le magasin vendait de l’alcool, ou parce qu’il pourrait appartenir à un copte.   

L’attaque s’est produite dans la nuit de la Saint Sylvestre, alors que les rues du Caire étaient bondées.

La vente d’alcool est étroitement encadrée en Egypte, seuls certains magasins spécialisés ainsi que quelques débits de boisson étant autorisés à le distribuer au public.

Un sexagénaire copte et vendeur de boissons alcoolisées avait été tué l’année dernière à Alexandrie (nord). L’assassin, qui avait justifié son crime en raison du métier de la victime, a été condamné à mort en mars. 

Les coptes, qui se disent marginalisés, constituent la communauté chrétienne la plus nombreuse du Moyen-Orient et l’une des plus anciennes. Ils représentent 10% des quelque 96 millions d’habitants en Egypte.

Depuis un an, des dizaines de chrétiens ont été tués dans des attentats contre des églises ou des attaques ciblées en Egypte, la plupart revendiqués par le groupe jihadiste Etat islamique (EI).

AFP

Voir plus