Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Zimbabwe : une récompense pour l'auteur du coup de force contre Mugabe ?

Zimbabwe : une récompense pour l'auteur du coup de force contre Mugabe ?

Zimbabwe

Il ne chômera pas après sa retraite. Le général Constantino Chiwenga qui a fait valoir ses droits à la retraite le 20 décembre dernier, a été promu officiellement au poste de vice-président du Zimbabwe ce jeudi.

Né le 25 août 1956 dans le district de Wedza dans la province de Mashonaland oriental au nord-est du Zimbabwe, Constantino Chiwenga est un général zimbabwéen, commandant des forcées armées zimbabwéennes. D’origine modeste, il a intégré les rangs des combattants de la lutte pour l’indépendance au début des années 70. L’indépendance obtenue dans les années 80 grâce aux accords de Lancaster, permet aux combattants de l’indépendance de régner sur le Zimbabwe. Chiwenga qui aura réussi une évolution fulgurante au sein de l’armée sera l’un des piliers du régime de Robert Mugabe.

Mais, à un mois de sa retraite, Chiwenga place des chars autour de la résidence du Chef de l’Etat Robert Mugabe. Rejetant toute velléité putschiste, Chiwenga et d’autres officiers affirmeront que l’opération était destinée à lutter contre des « criminels qui entourent le président de la République ».

Et un mois après le départ de Mugabe, son successeur Emmerson Mnangagwa nomme Chiwenga au poste de vice-président du Zimbabwe. “Je jure d’observer, respecter et défendre la Constitution”, a déclaré le général Constantino Chiwenga lors de sa prestation de serment aujourd’hui à Harare, capitale du Zimbabwe.

Cette promotion semble être une sorte de récompense faite à Chiwenga pour avoir dirigé le coup de force qui a conduit à la démission de Robert Mugabe. Tant c‘était prévisible.

>>> LIRE AUSSI : Zimbabwe : le chef de l’armée à la retraite, peut-être pour prendre la vice-présidence

Voir plus