Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Congo : le gouvernement désigne le chef de l'opposition

Congo : le gouvernement désigne le chef de l'opposition

Congo

Le chef de l’opposition en République du Congo, ce sera Pascal Tsaty Mabiala, premier secrétaire de l’Upads, l’Union panafricaine pour la démocratie sociale.

L’annonce a été faite par le gouvernement congolais mercredi. Et pour cause, son parti est le mieux loti côté opposition à l’Assemblée nationale avec 8 députés obtenus lors des législatives de 2017.

L’article 11 de la loi congolaise du 7 juillet 2017 dispose, en effet, qu’est chef de l’opposition, le ‘‘premier responsable du parti politique de l’opposition ayant obtenu le plus grand nombre d’élus à l’Assemblée nationale, après le parti ou le groupement politique majoritaire.

Le Conseil des ministres de ce mercredi a, dans la foulée, invité l’ensemble des institutions à tirer les conséquences de ce constat juridique.

Pourtant, un autre opposant visait certainement ce fauteuil, Guy Brice Parfait Kolélas. Deuxième lors de la présidentielle de 2016, son parti l’UDH Yuki dispose du même nombre de députés que l’Upads à l’Assemblée. Problème, ils avaient sollicité les suffrages en indépendants.

C’ est donc la fin d’un passage à vide en la matière. Pascal Tsaty Mabiala sait que sa tâche est lourde dans un pays où des questions de gouvernance économique et électorale sont de plus en plus posées de même que le sort des acteurs politiques en détention.

Les autres formations de l’opposition feront-elles alors allégeance au chef ainsi désigné ? Pascal Tsaty Mabiala parviendra-t-il à réunir l’ensemble de l’opposition sous sa bannière ? C’est du reste des questions sur lesquelles il devra travailler.

Voir plus