Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Soudan du Sud : violation précoce du cessez-le-feu

Sud-Soudan

<h3>L’armée sud-soudanaise a affronté les rebelles de l’ex-vice-président Riek Machar, dimanche dans la localité de Bieh Payam dans la partie septentrionale ainsi que dans le comté de Yei au sud-ouest quelques heures seulement après l’entrée en vigueur d’un cessez-le-feu. </h3> <p>LA spla-IO, la rébellion de Riek Machar parle d’une ‘‘attaque agressive’‘ et a accuse les troupes gouvernementales d’avoir attaqué ses hommes. Toutes ces actions sont dirigées contre le processus de paix: le gouvernement de Juba veut que la <span class="caps">SPLA</span>-IO réplique afin que la guerre se poursuive  et qu’ils continuent à piller les ressources du pays”, selon un communiqué du porte-parole du groupe, Lam Paul Gabriel. Accusation rejetée par Juba qui de son côté pointe un doigt accusateur en dierction de la rebellion de l’ancien vice-président. Pour le pouvoir, les troupes de Rieck Machar se sont responsables de ‘‘graves violations ‘’ du cessez-le-feu. </p> <p>Les rebelles sont notamment accusés d’avoir attaqué un convoi du gouvernement transportant des produits alimentaires et de salaires pour noël.<br /> Plus de peur que de mal, juba dit avoir mis en difficulté les assaillants. “Nous avons réussi à passer malgré l’embuscade et nous avons pu tuer cinq combattants rebelles ‘’, a déclaré Lul Ruai Koang, le porte-parole de l’armée gouvernementale. Information non encore confirmée par des sources indépendantes.</p> <p>L’accord conclu jeudi est le premier pas vers la décrispation de la situation au Soudan du Sud depuis les combats dont Juba, la capitale a été le théâtre en 2016, mais avec sa violation dimanche, alors que son encre n’ est peut-être pas encore séche, il risque de voler en éclats à l’instar de celui de 2015.</p>

"Nous avons réussi à passer malgré l'embuscade et nous avons pu tuer cinq combattants rebelles '',

Voir plus