Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Ruiné et suicidaire, l'ex-international ivoirien Emmanuel Eboué a (peut-être) regagné du boulot

Ruiné et suicidaire, l'ex-international ivoirien Emmanuel Eboué a (peut-être) regagné du boulot

Côte d'Ivoire

Pour l’heure, une simple annonce… Mais qui pourrait refaçonner une vie. Le club turc de Galatasaray a promis d’offrir du boulot à l’international ivoirien Emmanuel Eboué. Ce dernier a confié il y a quelques jours être sans le sou et sans domicile fixe.

Peut-être le bout du tunnel pour Emmanuel Eboué, ex-gloire du football ivoirien. Il y a deux jours, l’ancien latéral droit du club anglais d’Arsenal avait confié au journal anglais, Daily Mirror, sa longue descente aux enfers. Ruiné par son divorce, l’international ivoirien a appelé à l’aide.

Un appel tombé dans les oreilles du club turc Galatasaray, dont il a fait partie des effectifs entre 2011 et 2015. À en croire le média turc FutbolArena, le coach du club, Fatih Terim, aurait proposé au footballeur de 33 ans un poste d’entraîneur adjoint de l‘équipe des jeunes de moins de 14 ans.

L’annonce aurait été faite dimanche, devant l‘équipe de Galatasaray, après la victoire contre Göztepe (3-1). “On m’a parlé d’Eboué dans le vestiaire. On fera tout ce qui est de notre ressort pour l’aider”, aurait confié le coach à son vestiaire. Toutefois, aucune mention n’est faite sur un éventuel entretien avec Eboué ou les conditions du contrat.

Je veux que Dieu me vienne en aide. Lui seul peut m'ôter ces pensées de mon esprit

Si la nouvelle venait à se confirmer, ce serait alors une véritable perche tendue au footballeur ivoirien, qui a fait l’objet de plusieurs rumeurs autour de son état financier. En 2016, déjà, plusieurs langues l’annonçaient au bord de la faillite. Il aurait été pris dans les griffes d’un pasteur nigérian qui l’aurait dépossédé de ses biens.

Dans son interview fleuve au Daily Mirror, certes Emmanuel Eboué annonce sa faillite, mais évoque des raisons différentes. D’abord, un litige financier avec son agent en 2016, alors qu’il venait de signer avec le club anglais Sunderland. Une déchéance conclue par son récent divorce. Il explique notamment que son épouse, qui gérait ses finances, en a récupéré la totalité.

Sans argent, le joueur doit faire face à des créances au fisc, mais aussi à son avocat et est parfois obligé de dormir chez des amis sur des matelas ou à même le sol. Le joueur en est même venu à penser au suicide. “Je veux que Dieu me vienne en aide. Lui seul peut m‘ôter ces pensées de mon esprit”, a-t-il confié, désespéré.

Des difficultés qui tranchent nettement avec les périodes fastes qu’a connues le joueur, au début des années 2000, quand il était encore un pilier incontournable d’Arsenal et des Éléphants de Côte d’Ivoire.

Voir plus