Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'Egypte présente de "nouveaux éléments" dans l'affaire Regeni

L'Egypte présente de "nouveaux éléments" dans l'affaire Regeni

Egypte

La justice égyptienne a présenté de “nouveaux éléments” dans l’enquête sur la mort de l‘étudiant italien Giulio Regeni, ont annoncé jeudi les procureurs égyptien et italien dans un communiqué commun.

L‘étudiant italien de 28 ans avait disparu le 25 janvier 2016 en plein coeur du Caire. Son corps avait été retrouvé neuf jours plus tard en bordure d’autoroute dans la banlieue de la capitale, atrocement mutilé et torturé.

L’enquête sur cette affaire avait provoqué un froid diplomatique entre les deux pays.

“L‘équipe d’enquête égyptienne a présenté des comptes rendus et des documents contenant de nouveaux éléments d’enquête”, ont déclaré Nabil Sadek, procureur général égyptien et Giuseppe Pignatone, procureur de la République de Rome.

Les autorités égyptiennes sont également revenues sur “les progrès réalisés par l’entreprise chargée de récupérer les enregistrements des stations de métro du Caire”.

En janvier, l’Egypte avait autorisé l’Italie à envoyer des experts pour tenter de récupérer des images des caméras de vidéosurveillance dans une station de métro afin de permettre des avancées dans l’enquête.

Une société allemande spécialisée dans la récupération des données de ces appareils avait également été mandatée. 

Jeudi, le parquet italien a de son côté présenté un exposé détaillé des faits préparé par la police judiciaire italienne sur la base des éléments communiqués par la justice égyptienne, a indiqué le communiqué.

Les investigations se poursuivront “à la lumière des hypothèses qui ont été échangées entre les parties”, ont assuré ces dernières.

Giulio Regeni, doctorant de 28 ans spécialisé dans les mouvements syndicaux, avait disparu dans le centre du Caire le 25 Janvier 2016, durant le cinquième anniversaire sous tension de la révolution qui a avait provoqué la chute de Hosni Moubarak.

L’enquête judiciaire sur cette affaire avait refroidi les relations entre les deux pays. En signe de protestation, l’Italie avait rappelé son ambassadeur en avril 2016.

Un nouvel ambassadeur italien est néanmoins arrivé au Caire en septembre, après des améliorations dans la coopération judiciaire.

AFP

Voir plus