Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Match d'anciennes stars africaines de football pour secourir les victimes de Boko Haram

Match d'anciennes stars africaines de football pour secourir les victimes de Boko Haram

Liverpool

Le Nigérian Nwankwo Kanu (ex-Arsenal), El-Hadji Diouf (ex-Liverpool) et d’autres stars africaines du ballon rond ont disputé jeudi un match de charité en faveur des victimes de Boko Haram, le groupe islamiste responsable de la mort d’au moins 20.000 personnes.

Selon Diouf, le “Match pour les personnes déplacées” (“Match for IDPs”, en anglais) est destiné “à rassembler de l’argent” mais surtout “à sensibiliser les gens au besoin vital des personnes déplacées”.

“Tout l’argent recueilli ici sera utilisé pour venir en aide aux IDPs”, a ajouté l’ancien international sénégalais qui a aussi porté, notamment, les maillots de Rennes et Lens en France, Bolton, Sunderland, Blackburn et Liverpool en Angleterre.

Tout l'argent recueilli ici sera utilisé pour venir en aide aux IDPs

A côté de Kanu et El-Hadji Diouf, le Sud-Africain Fabian McCarthy et le Congolais Cyrille Mubiala figuraient aussi dans l‘équipe All Star, battue 2-1 par Kano Pillars, hôte de la rencontre de gala, au stade Sani Abacha de Kano, devant 16.000 spectateurs.

Outre la vente des billets du “Match for IDPs”, un dîner de charité a été organisé pour venir en aide aux quelque 2,6 millions de personnes sans domicile ou déplacées depuis le début des violences dans le pays en 2009.

Environ 1,8 million de personnes déplacées vivent dans les Etats de Borno, Yobe et Adamawa, soit dans camps tentaculaires et insalubres ou recueillies chez leurs familles. D’autres ont fui le pays vers le Niger, le Tchad et le Cameroun.

“Nous voulons utiliser le football comme moyen d’information des gens sur ce qui se passe dans les camps des personnes déplacées afin de les sensibiliser ainsi que leurs gouvernements. Notre action n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan tant les besoins des IDPs sont immenses”, a reconnu l’organisatrice du match, Abi Goodman.

AFP