Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Madagascar : des jeunes de Vohipeno vaccinés contre l'intégrisme religieux

Madagascar : des jeunes de Vohipeno vaccinés contre l'intégrisme religieux

Madagascar

Aux grandes menaces, de gros moyens anticipatifs. C’est sans doute ce précepte qui anime aujourd’hui responsables administratifs, populations et Ong du district de Vohipeno dans la région de Vatovavy-Fitovinany au sud-est de Madagascar. Eux qui multiplient des activités de sensibilisation à l’endroit des jeunes pour les prémunir contre l’adhésion à l’islamisme radical jugé dangereux pour bien de sociétés à travers le monde.

« Les jeunes sont particulièrement touchés par notre action. L’objectif est surtout de faire comprendre qu’il ne faut pas confondre us et coutumes Antemoro et intégrisme religieux. » , expliquait récemment un membre de l’association FITEA. C‘était au lendemain d’un atelier de sensibilisation organisé du 6 au 14 novembre en partenariat avec le bureau régional de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour l’Océan Indien au bénéfice de la jeunesse contre l’islamisme radical.

Cette campagne semble procéder des craintes suscitées ces derniers temps par « l’invasion » des migrants ou réfugiés venant de certains pays arabes marqués par l’intégrisme religieux incarné par l’islamisme radical.

Les jeunes sont particulièrement touchés par notre action. L’objectif est surtout de faire comprendre qu’il ne faut pas confondre us et coutumes Antemoro et intégrisme religieux

Une menace potentielle à la sécurité de Madagascar qui jusqu’ici, est un des rares pays au monde à ne pas connaître de menaces sécuritaires sérieuses liées à l’intégrisme religieux. Au point que les autorités malgaches procèdent à la fermeture des écoles coraniques. Dispensant un enseignement de l’islam dans sa forme radicale, ces écoles pourraient se servir des facteurs endogènes dont la pauvreté (la majorité de la population vit au-dessous du seuil de la pauvreté) pour constituer un véritable fumier à l’enracinement de l’islamisme radical au sein de la jeunesse de Vohipeno voire toute la région de Vatovavy-Fitovinany. Des chefs de villages disent de leur côté mener des activités de proximité afin de conscientiser la jeunesse pour « qu’elle ne cède pas à la tentation de l’islamisme radical ».

Mais, ces activités sont jugées insuffisantes par des Ong qui demandent à l’administration de prendre des mesures et mener des stratégies plus radicales pour stopper net la montée de l’islamisme radical.

Voir plus