Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

JO d'hiver 2018 : la Corée du Sud procède à des exercice de sécurité

JO d'hiver 2018 : la Corée du Sud procède à des exercice de sécurité

Jeux Olympiques

La Corée du Sud veut s’assurer d’une sécurité maximale durant les Jeux olympiques d’hiver 2018. Le pays a procédé mardi à une série d’exercices de sécurité pour se préparer et contrer les éventuelles attaques terroristes. Simulation d’exercices de prise d’otages, de véhicule fonçant dans un stade, et même d’une bombe attachée à un drone.

Police et pompiers faisaient partie des quelque 420 personnes participant à l’exercice, devant le stade olympique de Pyeongchang, à 80 km de la frontière fortement fortifiée avec la Corée du Nord.

‘‘L’accident arrive toujours dans des moments inattendus. Gardez s’il vous plaît cela à l’esprit et vérifiez toujours jusqu’au dernier moment pour n’importe quels éléments peu familiers pour nous assurer de n’avoir rien laissé au hasard’‘. Mets en garde Lee Nak-Yon, Premier ministre Sud-coréen.

L’anxiété dans la péninsule coréenne a augmenté au cours des derniers mois en raison d’une série de tests de missiles menés par la Corée du Nord qui poursuit sa quête d’armes nucléaires au mépris des sanctions internationales et des avertissements des États-Unis.

Quelque 5 000 membres des forces armées seront déployés pour assurer la sécurité pendant les Jeux olympiques selon des responsables du gouvernement sud-coréen.

Le comité organisateur de Pyeongchang pour les Jeux de 2018 a également fait appel aux services d’une société privée de cyber sécurité pour se prémunir contre une attaque de piratage depuis le Nord, selon des documents officiels.