Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Au Liberia, la date du second tour est enfin connue

Au Liberia, la date du second tour est enfin connue

Libéria

La course à la présidence peut enfin reprendre au Liberia. La Commission électorale vient enfin d’annoncer la date du second de la présidentielle qui avait donné lieu à de nombreuses contestations judiciaires.

C’est donc le 26 décembre 2017 que les Libériens retourneront aux urnes pour désigner leur président entre les deux candidats encore en lice, l’ex-star du foot George Weah et le vice-président sortant Joseph Boakai.

La semaine dernière, déjà, la Cour suprême avait avalisé la tenue d’un second tour, mais sous conditions. La Commission électorale nationale (NEC) devait notamment réviser sérieusement les listes électorales, très critiquées.

“La NEC est dans l’obligation d’entamer l’organisation du second tour”, les plaignants n‘étant pas parvenus à prouver que les irrégularités constatées étaient d’une “ampleur” suffisante pour remettre en cause les résultats, avaient alors déclaré le juges de la Cour.

L’imbroglio juridico-électoral qui a pesé sur ces élections est né de la contestation du candidat arrivé en troisième position, avec 9,6 % des voix, Charles Brumskine, à laquelle s’est joint M. Boakai, qui dénonçait des irrégularités dans l‘élection. La Commission électorale ayant définitivement rejeté le 24 novembre leur demande d’annulation du vote, MM. Brumskine et Boakai ont saisi le 27 novembre la Cour suprême, comme ils l’avaient annoncé.

Face à la Cour suprême, les plaignants ont de nouveau dénoncé des “fraudes massives et des irrégularités flagrantes”. Des accusations en contradiction avec le verdict donné par les observateurs internationaux à l’issue du premier tour. Ces derniers avaient en effet salué un vote largement crédible, malgré des problèmes d’organisation et de longs retards relevés dans ce scrutin.

La programmation d’un second tour qui fera connaître le successeur d’Ellen Johnson Sirleaf, fait renaître les espoirs d’une transition démocratique dans ce pays de l’Afrique de l’Ouest, défiguré par plusieurs années de guerre.

Voir plus