Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le Président nigérien réagit à la polémique sur la loi de finance 2018

Le Président nigérien réagit à la polémique sur la loi de finance 2018

Niger

Une hausse de la fiscalité et une baisse de dépenses.. C’est l’essence de la loi de finance 2018 qui a été adoptée au parlement nigérien il y a quelques jours.

Si le budget, dont l’objectif affiché est de dégager des fonds notamment pour l‘éducation et la santé, a été salué par le Fonds Monétaire International, une partie de la société civile, elle, s’y est fortement opposée. Leur argument : la loi de finance est antisociale.

Grief auquel le Président nigérien répond par la négative. Selon lui “cette loi n’est pas antisociale.” Il faut des ressources pour protéger les Nigériens. Mahamdou Issoufou précise que l‘État va consacrer 17% du budget à la sécurité.

“Il y a une part importante des ressources de ce budget qui sera consacrée à l‘éducation, à la formation professionnelle et technique. Il y a une part importante du budget qui est consacrée aux préoccupations de santé, également à la question de l’accès à l’eau, à l’alimentation,” poursuit-il.

Le 29 octobre dernier, la police avait fait usage de gaz lacrymogène pour diperser des manifestants, lors d’une marche jugée illégale par les autorités.

La justice nigérienne a récemment ordonné la libération de trois dirigeants de l’association à l’origine de la marche. Ils avaient été écroués durant trois semaines suite aux échauffourées survenues en marge de la manifestation.

Voir plus