Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

"Avant-Avant", le groupe Facebook qui se souvient des belles années ivoiriennes

"Avant-Avant", le groupe Facebook qui se souvient des belles années ivoiriennes

Côte d'Ivoire

Déjà plus de 577 691 membres en à peine trois mois de création. Le groupe “Avant-Avant” vit son succès sur le réseau social Facebook.

Au départ, juste un test pour le lancement d’un festival. Jauger la fibre nostalgique chez les Ivoiriens et voir ceux qui sont encore passionnés par les années post-coloniales. Bien qu’un test, la création du groupe “Avant Avant” s’est avéré un véritable coup de maître, au delà des espérances de Yvane Akadie Dossou, son initiatrice. Une semaine après sa création le 13 septembre 2017, 100 000 personnes s‘étaient déjà inscrites dans le groupe.

Il faut dire que son concept a achevé de convaincre les “Facebookers” ivoiriens et ceux de la diaspora, encore nostalgiques de la belle époque ivoirienne, où le pays n’avait connu ni guerre ni extrême violence comme ça a été le cas les deux dernières décennies.

La recette du succès est toute simple : poster de ses souvenirs, de l’indépendance au début des années 2000. Et tout y passe. Des années collèges aux anecdotes de parents ou de quartier, en passant par les stars incontournables de l‘époque, des habitudes phares, de la gastronomie, de la culture…

Dans ce flot de souvenirs imprimés sur des images ou histoires parfois cocasses : deux limites à ne pas franchir. Parler politique ou religion. Les personnalités politiques membres du groupe, en sont d’ailleurs averti. Il leur a exemple été recommandé de changer leur identifiant Facebook avant de s’inscrire dans le groupe et d‘éviter les commentaires à caractère idéologique au risque de se voir supprimer du groupe.

Avec le désormais célèbre “si toi aussi tu as connu ça, viens pointer”, le groupe récolte sur la majorité de ses posts, des milliers de “j’aime” et de commentaires. Et les administrateurs ne comptent pas en rester là, surtout qu’en seulement trois mois d’existence, le groupe compte déjà plus de 577 000 membres.

Prochaine étape, la mise sur pied d’un festival qui fera replonger la Côte d’Ivoire dans ses années les plus fastes, de l’indépendance au début des années 2000.

Voir plus