Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Investissements : la Centrafrique veut relancer son économie

Investissements : la Centrafrique veut relancer son économie

République Centrafricaine

La Centrafrique veut relancer son économie axphixiée par plusieurs années de guerre.

Occasion donnée avec le forum des investisseurs tenu à Bangui. Objectif principal, attirer les investissements directs étrangers en présentant les opportunités d’affaires et de partenariat avec le secteur privé national. Ibrahim FAKHOURY est investisseur national.

“Je pense que c’est opportunité pour les investisseurs Centrafricains de rencontrer les investisseurs étrangers à faire un appel à l’appui vous savez le travail est beaucoup le chantier est grand les investisseurs centrafricains avec tout ce qu’ils ont parcouru pendant la crise n’ont pas les moyens de relever l‘économie seuls, il faut un appui extérieur et pour moi, c’est une opportunité pas seulement pour les investisseurs Centrafricains, mais pour le pays entier. Et la présence de grands investisseurs aujourd’hui, de grands groupes, il faut savoir comment vendre le pays et savoir comment les adapter aux Centrafricains, c’est une opportunité pour tout le monde.”

Une vision optimiste pour le gouvernement déterminé à impulser une dynamique de relèvement de l’économie nationale, en dépit de quelques foyers de résistance encore présents dans certaines régions.

Nous la société financière internationale sommes prêts à accompagner ces investisseurs qui auront identifié des projets, nous sommes prêts à les accompagner dans la phase d'analyse, dans la phase de maturation du projet jusqu'au financement du projet.

Les investisseurs ont été appelés à se pencher d’avantage dans les secteurs de l‘électricité et des infrastructures routières. Plusieurs entreprises comme la Société Financière Internationale, filiale de la Banque Mondiale (qui injecte 45 millions de dollars dans le développement du pays) montrent un intérêt particulier au relèvement de cette économie.

“Effectivement il y a des pistes qui peuvent permettre le relèvement de l‘économie centrafricaine, et ce sont ces pistes-là que nous avons voulu montrer aux investisseurs internationaux et nationaux dans la mesure du possible, les nationaux les connaissent, mais c’est, c’est également l’opportunité pour eux de faire des partenariats avec les internationaux.” Confie Fanny Sylla MEHITA, Représentante régional de la Société Financière Internationale

Au moins 70 délégations ont pris part à ce forum qui s’est également appesanti sur d’autres secteurs clé de développement, notamment l’agriculture, les eaux et forêts, les mines, les infrastructures, l’industrie et les services.

Voir plus