Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Abidjan - Côte d'Ivoire : stage pour les soldats formés par la France

Abidjan - Côte d'Ivoire : stage pour les soldats formés par la France

Côte d'Ivoire

Sur la petite île Agobri, rebaptisée l'île aux chauves-souris, des dizaines de soldats suivent un entraînement intense. Ils sont membres d'un peloton appartenant à l'armée ivoirienne. Arrivés sur l'île en kayak, les soldats y campent plusieurs jours en effectuant divers ateliers allant des transmissions au franchissement de zones humides. Dans le cadre des accords de coopération militaire entre la Côte d'Ivoire et Paris, la France dispense notamment des formations à l'armée ivoirienne. "On leur donne des missions d'infiltration, des missions d'embuscade, des missions de renseignement. Et à partir d'ici, ils vont y aller en s'infiltrant le plus discrètement possible. Donc ça sera par des vecteurs discrets notamment les kayaks comme vous avez pu le voir sur la place d'armes." Explique Philippe, instructeur français. Les autorités ont lancé une loi de programmation militaire en 2016, qui prévoit la modernisation de l'institution, avec une plus grande professionnalisation mais aussi une réduction des effectifs. L'armée ivoirienne (23.000 hommes), qui a intégré dans ses rangs 13.000 hommes issus de la rébellion, est en pleine mutation. "Le but de l'exercice d'aguerrissement, c'est d'abord de donner des prérequis aux hommes, ensuite les mettre en situation réelle, afin de leur apprendre et inculquer les différentes techniques de franchissement et techniques de survie en mode commando." Ajoute Fortunat Boubéri, lieutenant ivoirien. En outre, ils peuvent être dépêchés dans d'autres pays pour des opérations de maintien de la paix de l'ONU. La France, dispose à Abidjan d'une énorme base servant principalement de plateforme logistique pour l'opération Barkhane, dans sa lutte contre les djihadistes au Sahel. "On apprend beaucoup. Les soldats, mais aussi les cadres", précise le lieutenant. La formation "représente un plus de la part d'une armée moderne et professionnelle qui a une expérience et un vécu. C'est bon de pouvoir appliquer ce savoir-faire".
Voir plus