Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Poursuivi par la CPI, Omar el-Béchir attendu en Ouganda dimanche

Poursuivi par la CPI, Omar el-Béchir attendu en Ouganda dimanche

Ouganda

Omar el-Béchir, le président soudanais recherché par la Cour pénale internationale, devrait se rendre en Ouganda dimanche à l'invitation du gouvernement ougandais. Une visite dont le contenu n'a toujours pas été clarifié par Kampala. Au regard de son adhésion au Traité de Rome, traité fondateur de la CPI, l'Ouganda est tenue de faire arrêter le président soudanais et de le livrer à la Cour. Mais, les autorités ougandaises ont d'ores et déjà fait savoir qu'Omar el-Béchir est à l'abri d'une arrestation sur leur territoire. Cette précision faite par le porte-parole de la présidence ougandaise adhère au point de vue du chef de l'Etat Yoweri Museveni sur la Cour pénale internationale. Lors de son investiture en mai 2016, il l'avait notamment qualifié "d'inutile". De plus en plus de pays africains entretiennent une antipathie à l'égard de la Cour, accusée d'une politique de deux poids deux mesures qui cible injustement les Africains. L'émission en 2009 par la CPI de deux mandats d'arrêt internationaux pour génocide et crimes de guerre et crimes contre l’humanité au Darfour contre le président Béchir a largement contribué à ce sentiment anti-CPI. De toutes de nombreuses menaces de pays africains de quitter l'institution, seul le Burundi a mis la sienne à exécution. Fin octobre, il est devenu le premier pays au monde à se retirer de la Cour pénale internationale.
Voir plus