Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La Somalie sollicite de l'aide, l'Afrique encore "indifférente"

La Somalie sollicite de l'aide, l'Afrique encore "indifférente"

Somalie

Le décompte macabre se poursuit en Somalie, plus de trois jours après l’attentat meurtrier qui fait plus de 300 morts et autant de blessés. Depuis, les autorités somaliennes appellent à la solidarité internationale pour sauver les survivants de l’attaque.

Un appel à l’aide entendu au-delà des frontières africaines, mais aussi dans quelques pays voisins de la Somalie. Première réaction après le drame, celle de la Turquie qui a vite fait de dépêcher à Mogadiscio un vol médicalisé et du matériel médical. Ankara a également pris en charge une partie des blessés, transférés vers la Turquie.

Djibouti, le Kenya, les Etats-Unis et le Qatar se sont eux-aussi montrés disponibles pour la Somalie qui vit là l’un des pires moments de son histoire. Au-delà des messages de compassion et des promesses, ces pays ont apporté de l’aide concrète à la Somalie.

Qu’en est-il des autres pays africains ? Jusque-là, pas grand chose hormis quelques messages de compassion qui se comptent du bout des doigts. Sur les 55 pays que compte le continent, outre la Somalie, seule une dizaine d’Etats ont daigné manifesté un quelconque soutien moral au pays sinistré.

Alors que l’aide ne se résume qu‘à des soins médicaux et et aide logistique pour retrouver les survivants, les pays africains sont restés une fois de plus indifférents à ce grand malheur qui touche leur voisin.

Heureusement que pour sauver les meubles, le président de la Commission de l’Union africaine a présenté ses condoléances à la Somalie au nom de la grande famille africaine, et engagé quelques actions au nom de l’institution qu’il dirige.

Le personnel de la Mission de l’Union africaine en Somalie (Amisom) s’est ainsi mobilisé pour un don de sang. Des générateurs, des engins de terrassement, des chiens renifleurs et des équipes de secours pour les opérations de recherche et de sauvetage en cours ont par ailleurs été mis à disposition de la Somalie. Sans compter le déploiement de personnel médical et d’une assistance logistique.

Des actions entreprises au nom des principes et valeurs du panafricanisme et de la solidarité africaine dans le cadre de l’Initiative de solidarité africaine (Africa Helping Africa), lancée en février 2014 pour aider les pays en situation de catastrophes naturelles/environnementales, en conflit ou dans les crises humanitaires, précise un communiqué de l’organisation.

Au regard de la gravité du drame, il n’aurait été d’aucun gaspillage que chaque Etat africain, en fonction de ses capacités offre ses services à la Somalie.

Depuis ce lundi, des internautes ont décrié l’indifférence du monde face à la tragédie que vit la Somalie. Sur Twitter, notamment, ces internautes pointent les dirigeants et grands médias internationaux qui parlent peu, ou quasiment pas de ce drame en dépit du grand nombre de victimes.

Si les affaires africaines ne semblent pas préoccuper tant que ça les Africains eux-mêmes, il sera bien difficile de le reprocher aux autres.

Voir plus