Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

République centrafricaine : l'inquiétante croissance des violences

République centrafricaine : l'inquiétante croissance des violences

République Centrafricaine

Le Conseiller spécial du Secrétaire général des Nations Unies a mis en garde contre l’escalade de la violence en République centrafricaine. Adama Dieng s’inquiète de la situation dans la ville de Bria, secouée ces derniers mois par de violent combat. Il dénonce une ville divisée en deux selon des critères religieux.

Le Sénégalais a effectué une visite de six jours dans le pays, où les exactions des milices dans plusieurs points chauds depuis mai ont entraîné le déplacement de plus de 1,1 million de personnes.

Adama Dieng a déclaré “je dois dire qu‘à Bria j’ai été très déçu de voir une ville divisée en deux, de voir d’une part les populations chrétiennes, d’autre part la population musulmane, une population civile qui dans les deux camps a connu des victimes et mon souhait est de voir ces gens se rassembler. “

La RCA est déchirée par une guerre civile depuis l‘évincement en 2013 du président François Bozizé par les rebelles de la Séléka majoritairement musulmans. Le conflit oppose depuis lors des milices armées qui se battent pour le contrôle des zones les plus riches du pays.

L’ONU demande le désarmement des combattants pour éviter de voir la crise atteindre des proportions difficiles à stopper.

Adama Dieng a estimé “plus que jamais, il faut que les gens sachent que si ces crimes continuent, les auteurs de ces crimes, les parrains, ceux qui ont les moyens de les arrêter et ceux qui ne le feront pas un jour seront jugés parce que la règle de l’impunité est fini. “

En septembre, le président Faustin-Archange Touadera, a exhorté la communauté internationale à ne pas oublier son pays et demandé à l’ONU de renforcer sa force de maintien de la paix pour faire face à la spirale de violence de plus en plus inquiétante.

Voir plus