Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Liberia-Présidentielle: les attentes des Libériens

Liberia-Présidentielle: les attentes des Libériens

Libéria

Les Libériens se rendent aux urnes mardi pour choisir leur nouveau président et leur chambre des Représentants. Les questions d’emploi et d‘éducation, principaux sujets de préoccupation des jeunes, ont été mises en avant par plusieurs candidats.

Flagba est un bidonville où réside une petite communauté de Libériens à faible revenu au coeur de Monrovia la capitale du Libéria.

N’apparaissant sur aucun plan d’urbansation, ils ne peuvent bénéficier des aménagements urbains tel que les réseaux routiers, les égouts, l’aduction en eau potable, l‘électricité, … Dès lors de nombreux problèmes en résultent. Criminalité, sous-alimentation, pauvreté la plus totale, insalubrité, maladie

Gertrude Weah, une commerçante de 50 ans, s’y est installée il y a un an lorsque son entreprise a fait faillite. Elle ne pouvait donc plus continuer à louer son appartement de 2 chambres. Le seul choix pour elle, se tourner vers un appartement plus modeste.

Dans ce quartier informel, les aspirations sont très grandes. Et pour les habitants de Flagba comme Gertrude les élections de ce mardi au Liberia sont un moment déterminant pour leur communauté et pour le pays en général.

“Nous votons pour le gouvernement et le moment venu, ils nous laisse tomber. Rien n’est fait pour nous. Maintenant, pour obtenir de l’argent pour envoyer vos enfants à l‘école, c’est très difficile. Obtenir de l’argent est très difficile, même pour l’alimentation. a-t-elle affirmé. Alors maintenant, nous avons ouvert les yeux pour voir qui nous allons mettre sur le fauteuil présidentiel, pour moi je veux Georges Weah. Je vote CDC pour changer. Parce que je sais quand il sera là, tout le pays changera, car il a du coeur.” poursuit-elle.

Quelque 21% des 2,1 millions d’inscrits, âgés de 18 à 22 ans, éliront leur président pour la première fois, alors que l‘âge moyen des votants est de 35 ans, selon la Commission électorale.

Cet électorat jeune qui semble désabusé par la politique devrait être la clé de l’accession à un second tour, qui paraît probable, en raison des faibles chances qu’un des 20 candidats obtienne 50% des suffrages mardi.

“Quand ils viennent, ils disent qu’ils feront ça ou ci, mais ils ne font rien. Je vais voter encore une fois en croyant que cela va s’améliorer pour cette communauté parce que je veux voter pour qu’elle évolue. Ainsi, je participe à l‘évolution de la communauté. Voila pourquoi je vais voter” affirme Gibert un jeune résident de Flagba.

Vingt candidats sont en lice pour succéder à Ellen Johnson Sirleaf. Le défi majeur de ce successeur ne sera pas seulement de s’attaquer à la situation sociale et économique, mais aussi de s’attaquer aux problèmes des habitants des communautés qui se disent marginalisées depuis trop longtemps.

Voir plus