Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Mondial-2018/Éliminatoires : nul entre la Côte d'Ivoire et le Mali à Bamako

Mondial-2018/Éliminatoires : nul entre la Côte d'Ivoire et le Mali à Bamako

Au terme d’un match nul qui s’est soldé sur le score de zéro but partout face au Mali vendredi à Bamako, la Côte d’Ivoire préserve ses chances de qualification pour la Coupe du monde de football 2018.

Le match, dominé dans l’ensemble par les Maliens maîtres du jeu, et qui ont néanmoins manqué de réalisme pour faire la différence,
a été pauvre en occasions de but.

La plus nette est intervenue à la 61e minute suite à une frappe enroulée de Moussa Doumbia qui a trouvé la transversale ivoirienne.

Les Eléphants, eux, ont tenté de réagir en fin de match en obtenant trois corners successifs mais sans résultat.

“Ils se sont créé une seule occasion franche mais dans le jeu, c’est vrai qu’ils étaient meilleurs que nous aujourd’hui et voilà nous on s’est battu avec nos armes. On aurait préféré partir d’ici avec les trois points mais bon le point du match aussi est un point important aussi pour la suite. Donc voilà on reste encore en course. On verra bien ce que le Maroc fera demain mais quel que soit le résultat on sait que le match à Abidjan sera important,” a réagi Serge Aurier, défenseur de l‘équipe de Côte d’Ivoire.

“On a fait tourner le ballon et on a eu des occasions. Malheureusement c’est le football, on va continuer à travailler et je pense que ce renouveau… déjà le coach il apporte quelque chose de nouveau, il y a eu beaucoup de jeunes. Maintenant il ne faut pas s’enflammer on a fait un bon match, maintenant dans l’avenir il faut confirmer ce match,” a afformé pour sa part, Hamari Traoré, défenseur de l‘équipe du Mali.

Avec huit points en cinq rencontres, les Ivoiriens sont sous la menace des Marocains qui totalisent 6 pts et accueillent ce samedi à Rabat le Gabon. Enjeu, obtenir la seule place qualificative pour Russie 2018.

La Côte-d’Ivoire s’en remet donc à la dernière journée des qualifications, où elle accueillera le Maroc, pour jouer une quatrième Coupe du Monde consécutive après 2006, 2010 et 2014.

Les Eléphants n’avaient en revanche jamais franchi le premier tour de la phase finale de ces Mondiaux.

Le Maroc, de son côté, vise sa première phase finale depuis 1998.