Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Congo : conférence sur l'opérationalisation de la Commission climat

Congo : conférence sur l'opérationalisation de la Commission climat

Réfugiés climatiques

Opérationnaliser la mise en place de la Commission climat pour le Bassin du Congo, c’est tout l’enjeu de la conférence qui a réuni les ministres de l’Environnement et des Finances des pays de l’Afrique Centrale et de l’Est, à Brazzaville.

Les participants ont travaillé sur la relance des activités de plusieurs outils, comme le Fonds pour l’économie verte en Afrique centrale et le fond bleu pour le bassin du Congo. Pour faire entendre leurs voix, la ministre congolaise en charge de l’Environnement préconise un consensus.

La mise en place de cette Commission devra permettre de mettre en œuvre les projets de protection de l’environnement.

“Il nous faut, je l’insiste, revenir sur cette préoccupation commune que nos experts, je l’insiste au nom du Chef de l’État congolais président de la Commission Bassin du Congo, présentent à la conférence des ministres un document ayant été partagé par tous pour que nous arrivions à un consensus et que nous puissions aller au niveau de la COP23 à Bonn avec des propos qui vont dans le même sens pour ne pas dire parler d’une seule voix” Arlette Soudan-Nonault, ministre congolais en charge de l’environnement, présidente de la conférence.

À un mois de l’ouverture de la COP23, il était également question d‘évaluer les actions concrètes posées pour préserver l’environnement et accélérer le processus de la lutte contre le changement climatique.

“Après Marrakech où il y a eu la COP22 qui était la COP de l’action, on doit venir s’asseoir pour voir concrètement quelles sont les actions qui ont été faites et où est-ce que nous allons et comment faut-il accélérer pour que la lutte contre les changements climatiques ne soit pas une question théorique, mais pratique ” Guy Moussélé, président du comité de pilotage des dons dédiés aux peuples autochtones dans la lutte contre les changements climatiques en zone CEEAC.

Prochain objectif de ses douze pays d’Afrique Centrale et de l’Est ; trouver les moyens auprès des bailleurs de fonds, pour rendre opérationnel ce fond bleu.