Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Burkina Faso : lancement de la collecte de fonds pour le mémorial Thomas Sankara

Burkina Faso : lancement de la collecte de fonds pour le mémorial Thomas Sankara

Burkina Faso

L’initiative est portée par un groupe de la société civile et l‘État burkinabè.

Presque 30 ans jour pour jour après son assassinat, une campagne de collecte de fonds pour la construction d’un mémorial dédié à Thomas Sankara a été lancée à Ouagadougou. Le mémorial, doit être érigé sur une superficie de quatre hectares au Conseil de l’Entente, le siège du Conseil national de la révolution, où Thomas Sankara a été tué le 15 octobre 1987.

Sa construction nécessitera plusieurs milliards de francs CFA (plusieurs millions d’euros), selon Bernard Sanou, le président du Comité international pour le Mémorial Thomas Sankara.

“La construction du mémorial fonde son espoir d’abord sur la volonté, la détermination et l’engagement du peuple à travers les souscriptions populaires. Notre slogan est : un projet populaire pour un homme du peuple”.

Plusieurs milliers de personnes ont assisté à la cérémonie. À la tribune, le chef de l‘État Roch Marc Christian Kaboré était entouré des anciens présidents Moussa Dadis Camara de Guinée et Jerry Rawlings du Ghana.

“Thomas Sankara croyait en l’autonomie, il préférait que le Burkina Faso se libère de l’aide internationale et toutes autres interventions de contrôle occidentales qui sont devenues une prolongation du colonialisme, se souvient l’ancien chef de l‘État ghanéen. Les ressources du continent sont incalculables et le temps est venu d’en faire profiter le peuple et pas seulement une poignée de personnes qui choisissent d’utiliser cette richesse pour exploiter le reste de la population.”

Longtemps resté en veille sous le régime de Blaise Compaoré, le dossier de l’assassinat du capitaine Sankara a connu une accélération sous le gouvernement de transition qui a ordonné, fin mars 2015, l’ouverture d’une enquête judiciaire.

Voir plus