Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le Maroc pour une coopération Sud-Sud plus solide

Le Maroc pour une coopération Sud-Sud plus solide

Maroc

Des expériences, ces hommes et personnalités ont tenu à les partager avec l’assistance présente lors de la clôture de la conférence sur le développement de l’Afrique à Casablanca, au Maroc.

Dépasser les barrières physiques reviendrait, selon le ministre marocain du Commerce, de l’Industrie, de l’Investissement et de l‘Économie digitale, à dépasser les barrières morales. Moulay Hafid Elalamy croit en une Afrique forte et prospère. « Je trouve que le thème est vraiment à propos. Comme le disait Sa Majesté, le roi Mohamed VI, l’Afrique doit faire confiance à l’Afrique et le fait d’avoir des relations Sud-Sud de plus en plus fortes, avec l‘émergence de talents et de grands groupes permettant de rêver à un avenir meilleur, avec des réussites aussi éclatantes que celles qu’on voit autour de nous… », soutient M. Elalamy.

Selon, le ministre marocain du Commerce, ce ne sont pas les ressources qui manquent pour assurer à l’Afrique son développement. C’est, en quelque sorte, l’une des grandes satisfactions de cette rencontre. « Ce type de forum contribue fortement à cristalliser toutes ces richesses dont regorge notre continent. En effet, il y a quelques décennies, on considérait que nous étions un continent mort, aujourd’hui, on dit que nous sommes le continent d’avenir. Je crois que nous ne sommes ni l’un ni l’autre. Nous sommes un continent d’avenir. Et nous avons notre place à prendre, elle est là, elle nous attend. Par contre, il doit se retrousser les manches et travailler sérieusement. Rien n’est simple, rien n’est facile. Il faut pouvoir gagner nos galons et nous avons l‘énergie et la capacité de le faire », dit-il.

Les “nouveaux champions du Sud” sont invités à placer l’homme au cœur du développement en s’inspirant des modèles internationaux de développement, dans le but de créer de nouvelles méthodes de management pour une meilleure adaptation aux conditions actuelles de marchés.

Voir plus