Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : colère et polémique autour du retrait annoncé des passeports semi-biométriques

RDC : colère et polémique autour du retrait annoncé des passeports semi-biométriques

République démocratique du Congo

La polémique fait rage en République démocratique du Congo depuis la décision du ministère des Affaires étrangères d’invalider dès le 16 octobre prochain tous les passeports semi-biométriques au profit des passeports biométriques.

Un véritable casse-tête pour les agents de voyage, certains clients seront bloqués à l‘étranger si la mesure entre en vigueur.

Les passeports semi-biométriques introduits en 2015 sont parmi les plus coûteux au monde. La directive fait la Une des journaux, les Congolais, ne cachent pas leur colère.

“C’est vraiment difficile pour nous. Tout d’abord, il n’est pas facile d’obtenir un passeport. Lorsque j’ai demandé mon passeport, cela m’a coûté 250 dollars et j’ai eu du mal à obtenir cet argent à l‘époque parce que j‘étais étudiant, Donc ce n’est pas bon”, s’inquiète un Congolais concerné par la mesure.

Pour certains analystes économiques, cependant, les défis logistiques pourraient bien obliger le gouvernement à faire marche arrière.

“Je ne pense pas que ces passeports deviendront invalides, et je peux parier que le gouvernement devra remettre cette décision absurde qui a suscité beaucoup de débats. Mais s’il est obligatoire pour ceux qui doivent voyager d’obtenir le nouveau passeport, alors cela leur coûtera beaucoup et ils seront forcés de dépenser beaucoup pour acquérir un nouveau passeport”.

Selon une enquête de Reuters, seuls 65 dollars iraient aux caisses du pays. Quant au reste, il serait transféré vers une compagnie basée aux Émirats arabes unis, et détenue par une proche du président Kabila.

Voir plus