Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Kenya : des manifestations contre la Commission électorale dispersées par la police

Kenya : des manifestations contre la Commission électorale dispersées par la police

Kenya

Nouvelle poussée de fièvre dans les rues de Nairobi, la capitale du Kenya. Des manifestations ont opposé ce mardi les partisans de l’opposition et la police. Alors que les manifestants protestaient devant les locaux de la Commission électorale, ils ont été repoussés à coup de gaz lacrymogène par la police.

Depuis le flop de l‘élection présidentielle d’août, annulée par la Cour suprême pour fraudes, l’opposition kényane réclame sans détour la démission de l‘équipe électorale. Pour les partisans de Raila Odinga, principal opposant, la démission des fonctionnaires de la Commission électorale est la condition sine qua non pour la tenue du scrutin reprogrammé au 26 octobre 2017. Ces commissaires s‘étant rendus complices de fraudes, argue l’opposition.

Refus catégorique opposé par les militants du parti au pouvoir qui estiment pour leur que la Commission électorale devrait rester en l‘état.

Après une présidentielle sous tension, jalonnée à certains endroits du pays par des violences, la Cour suprême, saisie par l’opposition, a invalidé le 1er septembre la réélection de M. Uhuru Kenyatta avec 54,27 % des voix, contre 44,74% à l’opposant Raila Odinga. Elle a notamment relevé des “irrégularités” et actes “illégaux” présumés commis dans le déroulement de la présidentielle d’août qui a été invalidée.

Pour situer effectivement les responsabilités, le parquet kényan a ordonné à la police et à l’agence anti-corruption d’enquêter sur la commission électorale concernant ces accusations.

Voir plus